Menu global

Achats

Français
Pulsatilla vulgaris.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

L'acquisition des plantes ornementales se fait surtout chez les producteurs et les pépiniéristes spécialisés du Canada et, dans une moindre mesure, des États-Unis. L'importation de matériel végétal au Canada est assujettie aux règlements de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). Cette agence évalue le risque phytosanitaire associé à l'importation des végétaux et gère ce risque par l'entremise de permis d'importation et de certificats phytosanitaires. L'objectif est d'éviter toute introduction malvenue de parasites et de maladies au Canada.

Le sol étant considéré à très haut risque phytosanitaire, l'achat de végétaux empotés s'effectue principalement au Québec et dans les autres provinces canadiennes.

L'importation de matériel exempt de sol, comme les plantes à racines nues, les greffes, les boutures et les semences est plus aisée, mais doit néanmoins faire l'objet d'une demande de permis d'importation auprès de l'ACIA. Les restrictions d'importation de ce type de matériel varient selon les espèces et la partie de la plante importée. Un certificat phytosanitaire émis par les autorités phytosanitaires du pays exportateur doit (sauf exception) accompagner le matériel importé. Ce matériel est ensuite sujet à inspection par l'ACIA dès son arrivée au pays.

Tiré de l'article de Denis Barabé et Édith Morin, revue Quatre-Temps, 17(1), pp.55-58.

Add this

Partager cette page