Menu global

Actions au Jardin Botanique

Français
L’installation de toiles thermiques permet de limiter les pertes de chaleur et d’augmenter le facteur d’isolation.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Claude Lafond)

Un éclairage lumineux et économique

Dans les aires de bureau

Ici, encore une fois, ce sont les tubes fluorescents qui sont utilisés.

En remplaçant les équipements désuets par des technologies plus efficaces, la consommation électrique a baissé d'environ 40 % et ceci, sans que la luminosité des pièces en soit aucunement affectée.

Optimisation du chauffage

Chauffage uniforme et économies maximums

Le système de chauffage du Jardin botanique fonctionne à l’eau chaude. L’eau utilisée pour le chauffage et la consommation courante (par exemple, les robinets) doit passer par la chaufferie, où se trouvent les chaudières. Ces équipements chauffent l'eau avant de la pomper à travers le système de chauffage du bâtiment administratif et les serres.

Alors on optimise comment?

  • Une chaudière électrique plus performante permet maintenant l’alternance entre le chauffage électrique et le chauffage au gaz, selon les coûts, et pour réduire les GES.
  • Enfin, une seconde chaudière au gaz à très haute efficacité a été installée pour le chauffage de l'eau à usage courant. Sa capacité de brûler le combustible plus complètement minimise les pertes de chaleur par la cheminée : la chaudière consomme donc moins de gaz naturel pour la même quantité de chaleur fournie.

Optimisation de la ventilation

Ventilation optimale au pavillon administratif

La qualité de l’air : un élément essentiel

Les espaces intérieurs du Jardin botanique, et notamment le pavillon administratif, ont un besoin constant d’air frais et sain. Des moteurs électriques sont utilisés pour le fonctionnement des ventilateurs et pour assurer une distribution adéquate d’air dans les nombreux systèmes de ventilation du bâtiment, ce qui garantit des conditions favorables dans toutes les aires de travail. Pour maintenir la qualité d’air requise, ces moteurs fonctionnaient auparavant à plein régime, en tout temps.

Salubrité et économie : un duo gagnant

Des équipements plus écologiques et économiques.

  • Les moteurs désuets ont été remplacés par des équipements plus efficaces qui perdent moins d’énergie sous forme de chaleur.
  • Les besoins en air frais sont directement tributaires du nombre de personnes à l’intérieur du pavillon. Grâce à l’utilisation de la nouvelle technologie EEV (entraînements à vitesse variable), la vitesse des moteurs des ventilateurs et des pompes est maintenant modulée en fonction des besoins du bâtiment et de ses occupants. Besoins réduits = économies d’énergie = coûts réduits!

Cette mesure facilite aussi un contrôle efficace du confort dans les différents espaces du pavillon administratif.

Toiles Thermiques

Un nouvel équipement : les toiles thermiques

Des flots de lumière

L’une des particularités du Jardin botanique réside dans ses nombreuses serres et son vaste pavillon d’accueil vitré. Tout ce vitrage est essentiel pour procurer une abondante luminosité aux plantes, et créer un environnement en lien avec la nature pour les employés et visiteurs. Mais il y a un bémol : les larges espaces vitrés favorisent également les pertes de chaleur, ce qui entraîne une demande accrue d’énergie durant la froide saison. Comment remédier à la situation?

Comme un cocon

L’installation de toiles thermiques permet de limiter les pertes de chaleur et d’augmenter le facteur d’isolation. Ces écrans aident à diminuer la consommation énergétique qu’entraîne le chauffage ainsi que les gaz à effet de serre émis par la centrale thermique, sans affecter négativement la luminosité des lieux.

Résultat? Un meilleur contrôle de la température à l’intérieur des espaces et d’importantes économies de coûts de chauffage.