Menu global

  • 29 juillet 2019

Planètes visibles à l'oeil nu - 29 juillet 2019

  • Planétarium Rio Tinto Alcan
Crédit photo : Sophie Desrosiers

Du 29 juillet au 12 août 2019

Mercure réapparaît graduellement dans le ciel du matin. À compter du 4 août, scrutez l’horizon est-nord-est une heure avant le lever du Soleil, à la recherche d’un petit point de lumière dans les lueurs de l’aube. La petite planète devient plus brillante de jour en jour, ce qui facilite son repérage. Le matin du 9 août, Mercure sera à sa plus grande élongation, 19 degrés à l’ouest du Soleil.

Vénus est maintenant noyée dans les lueurs du Soleil levant et n’est pas visible. La brillante planète passe derrière le Soleil (conjonction supérieure) le 14 août, et réapparaîtra graduellement dans le ciel du soir cet automne.

Mars est trop près du Soleil et n’est pas visible. La planète rouge passera derrière le Soleil (conjonction solaire) le 2 septembre et émergera à nouveau en octobre dans le ciel de l’aube.

Jupiter est très brillante et bien visible au sud en soirée et au début de la nuit. La planète géante s’allume au crépuscule alors qu’elle culmine à environ 22 degrés de hauteur au sud, puis elle se couche au sud-ouest vers 1 heure du matin. La Lune gibbeuse croissante reposera juste au-dessus de Jupiter le soir du 9 août.

Saturne était à l’opposition le 9 juillet. La planète aux anneaux s’allume au sud-est au crépuscule, culmine 22 degrés au-dessus de l’horizon sud vers 23 heures, et se couche au sud-ouest vers 3 heures du matin. Dans la nuit du 11 au 12 août, la Lune gibbeuse croissante s’approche graduellement à moins de 2 ½ degrés sous Saturne.

Add this

Partager cette page