Menu global

Carnet horticole et botanique

Amaryllis

Français
Hippeastrum puniceum.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Que l'amaryllis refleurisse!

Que faire avec l'amaryllis reçu en cadeau?

Avec ses fleurs énormes et sa vitesse de croissance peu commune, l'amaryllis suscite l'intérêt, la curiosité et l'admiration de tous. Et ce géant parmi les bulbes est très facile à cultiver, à conserver et à faire refleurir.

L'amaryllis (Hippeastrum) connaît un succès jamais démenti depuis son introduction dans la seconde moitié du 17e siècle. On compte plus de quatre-vingts espèces originaires d'Amérique du Sud. On retrouve sur le marché une cinquantaine d'espèces à grandes fleurs et des hybrides dérivés de Hippeastrum vittatum, H. reginae, ou de H. x johnsonii. Des hybrides miniatures dérivés d'Hippeastrum gracilis ont été introduits plus récemment, de même que des hybrides à fleurs doubles.

La floraison spectaculaire de l'amaryllis se produit à l'extrémité d'une tige charnue et creuse haute de 45 à 90 cm et dure de deux à trois semaines. L'inflorescence se compose de 4 à 5 fleurs inodores en forme de trompette, de 15 à 20 cm de diamètre. L'embryon de la fleur est déjà présent dans les bulbes que vous achetez, il est donc important de choisir des bulbes de bonnes dimensions. Un bulbe de gros calibre pourra produire deux et, parfois trois tiges florales. Les variétés miniature produiront de deux à quatre hampes florales de 35 à 50 cm de haut. Les bulbes ayant déjà une barbe de racines feront un meilleur départ. Le feuillage apparaît durant la floraison ou peu de temps après.

On cultive l'amaryllis en contenant. Il suffit de planter le bulbe dans un pot de matière poreuse telle la terre cuite et d'un diamètre légèrement plus grand que celui du bulbe. On peut utiliser un terreau commercial pour plantes l'intérieur auquel on ajoute un peu de sable pour assurer un bon drainage. On plante le bulbe de façon à ce que le tiers supérieur soit au-dessus du terreau. Entre l'achat et la plantation, conservez les bulbes dans un endroit frais. En plantant les bulbes à deux ou trois semaines d'intervalle vous bénéficierez de floraisons successives. il faut prévoir une période de 6 à 8 semaines entre la plantation des bulbes et leur floraison. Une fois installé, l'amaryllis apprécie peu d'être rempoté. Après trois ou quatre ans, ou lorsque nécessaire, renouvelez une partie du terreau après la floraison en évitant de trop déranger les racines.

L'arrosage doit maintenir le terreau légèrement humide. Le bourgeon floral apparaîtra quatre à six semaines après la plantation. À ce moment, placez le bulbe dans un endroit chaud et ensoleillé (24 à 26 degrés) jusqu'à l'éclosion des premières fleurs. Les tiges florales atteindront une hauteur de 45 cm ou plus selon les hybrides. Pour prolonger la durée de la floraison, gardez alors la plante dans un lieu frais (15 à 18 degrés). Coupez la tige florale à 5 cm de la base après la floraison en faisant attention de ne pas couper les feuilles.

Les soins apportés durant la période de croissance influenceront la formation du prochain bourgeon floral. Placez le bulbe à une température plus chaude (21 °C) et fertilisez une fois par deux semaines avec un engrais tout usage (20-20-20 ou 20-10-20, à demi-dose) durant toute la période de croissance, jusqu'en juillet. Par la suite, on utilisera un fertilisant riche en phosphore et potassium pour le reste de la période de croissance. On garde l'amaryllis dans un endroit ensoleillé ou à l'extérieur durant l'été.

En septembre, la période de repos commence. Diminuez les arrosages tranquillement pour laisser sécher les feuilles et les couper ensuite au niveau du bulbe. Arrosez une dernière fois avant d'entreposer le bulbe au frais (12-15 °C), à l'abri du soleil, pour une période de dix à douze semaines sans arrosage.

Une fois cette période de repos terminée, le cycle de floraison recommence. Lorsque le bouton floral commence à pointer, placez alors l'amaryllis dans un endroit ensoleillé à une température de 21 °C. Recommencez les arrosages et il refleurira dans trois à cinq semaines. Évitez d'arroser le bulbe afin de prévenir la pourriture. L'amaryllis en fleurs préfère une température fraîche (18-20 °C). Aucune fertilisation n'est nécessaire durant la floraison.

On multiplie l'amaryllis en prélevant les jeunes bulbes se formant à la base des pieds-mère. Le semis se pratique rarement car les plantes obtenues demandent plusieurs années de croissance avant de fleurir et les coloris sont imprévisibles dus aux hybridations. Ce bulbe de culture simple vous permettra de bénéficier de magnifiques plantes fleuries durant tout l'hiver lesquelles susciteront l'intérêt de tous... surtout des enfants!

Texte adapté d'un article de Gabriel Gauthier, Quatre-Temps, vol. 23, no.1.

Add this

Partager cette page