Menu global

Architecture de la Maison de l'arbre Frédéric-Back

Français
Maison de l'arbre Frédéric-Back, vue intérieure
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Claude Lafond)

Le concept du projet architectural est basé sur une interprétation de la figure de l'arbre comme symbole du pilier.

Pour rendre hommage à la thématique du lieu, le bois est utilisé, sous diverses formes et techniques, comme matériau de prédilection.

Les bois locaux, provenant d'espèces québécoises et canadiennes, sont à l'honneur. Pin blanc, sapin baumier, épinette blanche, érable à sucre, bouleau jaune et sapin de Douglas servent à la structure ou à la finition. Les poutres de soutien, de grosses pièces de lamellé-collé en épinette blanche, ont été fabriquées spécialement pour ce projet.

La répartition de l'espace et des volumes s'inspire de trois grandes formes du répertoire classique des jardins : l'allée, le sentier et la grotte.

L'allée

Les colonnes de bois lamellé-collé qui supportent le toit de la Maison de l'arbre Frédéric-Back représentent l'allée royale, avec ses arbres rigoureusement alignés. L'allée se poursuit à l'extérieur par une terrasse d'observation.

Le sentier

La salle d'exposition permanente, baignée de lumière naturelle, est ouverte sur l'Arboretum en une forme sinueuse qui évoque le sentier romantique en bordure de la forêt.

La grotte

La salle d'exposition temporaire, plus sombre et sans ouverture directe vers l'extérieur, est une cavité chargée de mystère qui invite à la découverte.

 

Le texte portant sur l'architecture de la Maison de l'arbre Frédéric-Back est inspiré d'un article de Simon Péloquin publié dans la revue Quatre-Temps (Vol. 21, no 2, été 1997).

Add this

Partager cette page