Menu global

Bilan de développement durable

Français
Le rendez-vous horticole, un événement écoresponsable.
Credit: Jardin botanique de Montréal (S. Castellan - shootstudio.ca)

Bilan 2011-2013

Développement durable et écocitoyenneté

Mon Jardin

« Mon jardin Espace pour la vie » est un programme participatif, mis sur pied en 2013 grâce à un financement de la Conférence régionale des élus de Montréal et du Secrétariat à la région métropolitaine. Développé en collaboration avec le regroupement des Éco-quartiers de Montréal, ce programme participatif invite les citoyens à mieux connaître et à protéger la biodiversité en aménageant chez eux, un espace dédié à celle-ci. En 2013, 47 jardins ont été reconnus comme étant des jardins pour les oiseaux, pour les papillons monarques ou simplement pour la biodiversité.

Projet Sol

Afin de renouveler son offre alimentaire et s’identifier davantage à sa mission, Espace pour la vie démarre l’un des plus importants projets en économie sociale au Québec. Le Projet Sol Café regroupe plusieurs entreprises d’insertion socioprofessionnelle en services alimentaires. Depuis le mois de novembre 2013, les visiteurs du Biodôme et du Planétarium Rio Tinto Alcan pourront, non seulement, savourer des aliments à prédominance végétarienne et locale, de certification biologique ou écologique, ils pourront aussi participer au développement de leur collectivité en favorisant la réinsertion sociale. Un geste concret et efficace pour l’environnement naturel et humain!

La Forêt éphémère

La première édition de la Forêt éphémère a été réalisée en janvier 2011. Il s’agit d’une forêt entièrement composée de près de 1 000 sapins de Noël récupérés après la période des fêtes. La Forêt éphémère est une œuvre temporaire, érigée conjointement avec les Montréalais, aux abords du Biodôme et du Stade olympique.

Espaces réservés à la biodiversité

Dans le même esprit où l’on affecte certains espaces de stationnement aux membres de la direction, le Biodôme, l’Insectarium et le Jardin botanique ont plutôt choisi de réserver de tels espaces à la biodiversité. C’est ainsi que, pour souligner la Journée internationale de la biodiversité en 2011, huit places de stationnement ont été transformées en quatre espaces réservés à la biodiversité. Des arbres et d’autres végétaux indigènes ont été plantés dans ces espaces, afin que la verdure et la vie remplacent l’asphalte. Cette plantation a pu être réalisée grâce à la participation des élèves de l’École des métiers de l’horticulture de Montréal.

Événements écoresponsables

Les événements suivants ont été classifiés selon la norme BNQ 9700-253 sur la gestion responsable d'évènements.

  • Concours d'architecture d'Espace pour la vie - Auditions publiques (niveau 1)
  • Rendez-vous horticole 2013 (niveau 2) et 2014 (niveau 3)
  • Mosaïcultutres internationales Montréal 2013 (niveau 3)
  • Soirée bénéfice de la Fondation Espace pour la vie 2013 (niveau 4)
  • Marché de Noël 2013 au Jardin botanique (niveau 3)

De plus, l’équipe du Planétarium a offert des animations sur l’astronomie dans les écoles du Québec de septembre 2011 à décembre 2012. Ainsi 137 écoles et 13 351 élèves ont pu être rejoints grâce à un planétarium gonflable. Les émissions de gaz à effet de serre générées par les déplacements de notre camionnette ont été compensées pour en faire une tournée carboneutre.

  • 8,03 Tonnes d'équivalents CO2 compensées
  • 114 d'arbres plantés

Gestion de l'eau et de l'énergie

Une station météo mesure et enregistre les données pluviométriques et transmet l’information à un système satellitaire qui ajuste l’arrosage. Grâce à ce système, il n’y a plus arrosage lorsqu’il pleut. 95 % des gicleurs sont reliés à la station météo.

Dans le cadre de l’événement Mosaïcultures internationales de Montréal, un puits artésien a été foré. Muni d’une pompe solaire, ce puits a servi à irriguer 20 % des œuvres. À partir de 2014, il servira à l’approvisionnement de notre camion citerne électrique destiné à arroser les végétaux qui sont hors de portée des gicleurs.

Le programme d’efficacité énergétique d’Espace pour la vie permet la récupération et le transfert d’énergie en utilisant des technologies telles que la géothermie. Ce programme, qui a permis de réaliser des économies substantielles, s’est mérité plusieurs prix en 2012 et 2013.

Gestion des matières résiduelles

Trois de nos quatre institutions ont obtenu le niveau 2 de la certification ICI on recycle de Recyc-Québec. Bien qu’on y applique déjà des pratiques de gestion durables et exemplaires avec se certification LEED platine visée, le Planétarium Rio Tinto Alcan n’est pas encore certifié ICI on recycle.

  • Ajout et remplacement de plus de 80 équipements de recyclage.
  • Compostage des résidus de préparation des repas au restaurant du Jardin botanique.
  • Amélioration du processus du compostage des résidus verts liés aux opérations horticoles du Jardin botanique et du Biodôme.
  • Les camps de jour d'Espace pour la vie adhèrent au programme « Un camp zéro déchet ».

Gestion des matières dangereuses et déchets électroniques

Espace pour la vie héberge un Électrobac pour la récupération des déchets électroniques. Situé dans le complexe d’accueil du Jardin botanique, ce bac permet à la fois aux visiteurs et aux employés de disposer de manière responsable leurs petits appareils électroniques désuets ou non fonctionnels. Tous les déchets collectés sont acheminés vers un centre de traitement pour être recyclés ou remis en état, après que leur contenu de données personnelles soit définitivement effacé.

Le bac permet la récupération, entre autres, des cellulaires, lecteurs MP3, chargeurs, appareils photo, CD et DVD, disquettes, disques durs, clés USB, cartouches d'encre, etc.

Transport durable

Espace pour la vie a mis sur pied une procédure de remplacement des véhicules de la flotte basée sur des principes de développement durable qui favorise l’acquisition de véhicules écoénergétiques. Ainsi, 55 % des véhicules acquis entre 2011 et 2013 étaient électriques ou hybrides. Il n’existe pas d’équivalent électrique ou hybride pour la catégorie des autres véhicules acquis, toutefois des véhicules à faible consommation d’essence ont été choisis.

De plus, pour les cyclistes, des nouveaux supports à vélo offrent 80 places de stationnement au Jardin botanique et 32 places au Planétarium Rio Tinto Alcan.

Éco-conception

Le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan, fruit d’un concours d’architecture, vise la certification LEED-Platine.

Documents téléchargeables

Add this

Partager cette page