Blogue

Des chenilles sous la tente!

Chenille de livrée des forêts (Malacosoma disstria).
Credit: Espace pour la vie (André Sarrazin)
Chenille de livrée des forêts(Malacosoma disstria)
Des chenilles sous la tente!

Au printemps, il n’est pas rare d’apercevoir dans les arbres de gros enchevêtrements de toiles blanches. Chacun y va de ses hypothèses quant à l’origine de ces constructions. Plusieurs croient qu’il s’agit d’araignées. Dans les faits, ces toiles sont l’œuvre de chenilles qualifiées de « chenilles à tentes ».

Qu’est-ce que les chenilles à tentes?

Il s’agit de chenilles qui se construisent un habitacle de soie, appelé « tente », à l’intérieur duquel elles se développent en groupe de plusieurs individus. La toile est un moyen de défense très efficace. Les chenilles sont ainsi protégées des parasites (mouches, guêpes), des prédateurs (oiseaux) et des intempéries. Elles ont alors tout le loisir de brouter les feuilles à l’intérieur de leur abri.

Les espèces de chenilles à tentes

Au Québec, cinq espèces de chenilles à tentes s’attaquent à plusieurs essences d’arbres indigènes ou ornementaux. Trois d’entre elles sont très communes :

  • Les chenilles de la livrée d’Amérique (Malacosoma americanum) et celles de la livrée des forêts (Malacosoma disstria) se développent tôt au printemps. Les premières construisent des tentes blanches et soyeuses en forme de bourse, alors que les secondes se limitent à tisser un tapis de soie sur le tronc de l’arbre. Elles ne quittent leur abri de soie que pour se nourrir des feuilles des branches environnantes. Les chenilles des deux espèces, brunâtres et velues, se différencient par les taches de couleur présentes sur leurs corps. Celles de la livrée d’Amérique ont une bande de couleur crème, très caractéristique, le long du dos, ainsi que les côtés du corps tachetés de bleu et rayés de jaune. Les chenilles de la livrée des forêts ont également des marques bleues sur les côtés, mais présentent une série de taches blanches en forme de trou de serrure sur le dos.
  • Les tentes de la chenille à tente estivale (Hyphantria cunea) sont davantage visibles à la fin de l’été. Très étendues, on les aperçoit généralement sur les arbres en bordure des routes et des lisières de forêts. Elles couvrent souvent une branche complète, voire même la cime de l’arbre. Les chenilles de cette espèce ne quittent pas leur tente pour se nourrir, mais l’agrandissent au fur et à mesure qu’elles grossissent.

Les dégâts

C’est surtout la détérioration de l’aspect esthétique de l’arbre qui soulève des inquiétudes chez de nombreux propriétaires. La méthode la plus efficace pour éliminer ces visiteurs des arbres de nos jardins est encore la cueillette et la destruction des tentes.

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
6 Commentaire(s)
Portrait de Anne-Marie Drevillon
Anne-Marie Drevillon

Comme je ne tue jamais aucun insecte, ma question est de savoir si ces chenilles peuvent provoquer la mort des arbres et arbustes que je soigne avec amour sur ma propriété?

Logo
Espace pour la vie

Bonjour,

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie.

Nous avons transmis votre question à Mme Giroux et voici sa réponse : « Même si les activités de ces insectes ont peu de conséquences sur la vie de l’arbre, elles provoquent sa défoliation partielle et affectent temporairement sa croissance. Les effets des défoliations varient considérablement selon l’espèce et l’âge de l’arbre, la qualité du site, les stress antérieurs et les niveaux d’abondance de l’insecte.

Dans nos jardins, pour les infestations qui se produisent vers la fin de l’été, les arbres touchés ont utilisé leurs feuilles pendant la majeure partie de l'été et ont accumulé suffisamment de réserves pour produire un nouveau feuillage, le printemps suivant. Si de faibles infestations ont lieu au début de la saison estivale, les arbres réussissent généralement à remplacer le feuillage manquant. »

Cordialement,
L'équipe du blogue

Portrait de Claude Le bel
Claude Le bel

je me demandais quel genre de papillons sont issue de cette chenille?

Portrait de Manon Legris
Manon Legris

Les chenilles à tente sont par centaines sur tout les abres de 30 Pieds des bouleaux des érables Lilas et autres arbustes c est la deuxième Année en importance le soulage les escaliers les murs au secours aidez nous la municipalité nous dit que dans trois semaines tout cela sera choses du passé svp rassurer moi dites moi si tout sera affecté sans retour mes Lilas
Merci j attend de vos nouvelles

Portrait de Joannie therien
Joannie therien

Bonjour à vous ! J'ai, depuis une dizaines de jours des centaines de chenilles qui envahissent ma cours , je ne vois pas de nids mais bon elles sont bien vivantes. Je ne veux pas traiter pour ça mais j'aimerais pas non plus qu'elles y restent tout l'été. Bref j'aimerais être rassurée sur ces bestioles merci !!

Logo
Espace pour la vie

Bonjour,

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie.

Nous avons transmis votre question à Mme Giroux, et voici sa réponse : «Les chenilles à tentes sont inoffensives. Elles ne fabriquent pas de nid, mais une tente de soie qui les protège des prédateurs et des intempéries. Lorsqu’elles deviennent plus grosses, elles quittent la tente à la recherche de nourriture ou d’un endroit pour tisser leur cocon. C’est à ce moment qu’on les aperçoit le plus. Aussi, pour éviter qu’elles nous envahissent, nous pouvons détruire les tentes dès qu’elles sont visibles. Nous pouvons aussi tuer les chenilles en les faisant tomber dans un contenant rempli d'eau légèrement savonneuse. Le savon fera qu’elles se noient plus rapidement, car les poils permettent aux chenilles de flotter et d’éviter le piège.»

Cordialement,
L'Équipe du blogue

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous