Langues

Blogue

Et si on prenait le temps…

Prendre le temps
Et si on prenait le temps…

Passer les doigts sur l’herbe humide, y sentir la vie qui grouille, observer une feuille de tilleul dans un rayon de soleil, suivre le chemin d’une coccinelle jusqu’à son envol, caresser les pétales d’une pivoine, écouter le bruissement du vent dans les arbres… Ces instants de contact intime avec la nature sont rares, nourrissants et infiniment précieux. Mais quand prenons-nous le temps de nous les offrir? Rarement, direz-vous? Et bien, voici l’occasion…

Cette année, les quatre institutions d’Espace pour la vie invitent les visiteurs à ralentir le rythme et goûter l’instant présent. Contempler plutôt que s’agiter, relaxer plutôt que courir. Prendre le temps… Quel défi dans une société où le temps vaut de l’or et où chaque minute doit être utile ! Inspiré par le mouvement Slowlife, le Biodôme offrira un habitat, véritable installation sculpturale à ses tranquilles paresseux, le Planétarium nous fera ressentir la pulsation du temps cosmique, dans son jardin, l’Insectarium nous proposera des siestes musicales et des escales sonores et le Jardin botanique deviendra ce lieu où l’on se donne le temps d’être dans la nature. Comment la lenteur et l’accélération se manifestent-elles dans un jardin, entre dormance hivernale et fulgurance des éclosions printanières? Comment le monde végétal, à sa manière, a-t-il développé l’art de prendre son temps? Comment s’en inspirer sinon en retrouvant le plaisir de contempler et de mieux comprendre la nature?

Au Jardin, ce délicieux lâcher-prise se produira à la rencontre des floraisons. Dès le 18 mai, chaque dimanche, ceux qui prendront le temps de se déposer dans nos jardins en fleurs recevront la visite d’artistes au tempo lento. Un poète dans les lilas, un quatuor à corde dans les tilleuls, des danseurs dans le Ruisseau fleuri, un piano dans la Roseraie, des jeux de craie pour les enfants… et bien d‘autres surprises. De grands noms s’ajouteront à cette programmation : Angèle Dubeau et la Pietà, Michel Faubert, Marie-Josée Lord et Pierre Lapointe seront des nôtres cet été. De plein gré, vous vous exposerez à des expériences inhabituelles, comme celle de ne pas courir pour tout voir. Nous espérons que cette expérience permettra de vous ressourcer et de redécouvrir nos institutions.

En savoir plus sur la programmation Espace pour la vie 2014

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :