Blogue

Fleurir et mourir, 1re partie

Alcantarea imperialis - étapes de la floraison - 2017-03-09
Credit: Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)
Alcantarea imperialis - étapes de la floraison - 2017-03-09
Fleurir et mourir, 1re partie

La floraison d’Alcantarea imperialis, une des plus grosses broméliacées au monde, promet d’en mettre plein la vue dans les prochains mois. Un événement printanier incontournable qui fera les manchettes. 

Une transformation annonciatrice

En décembre dernier, les horticulteurs ont remarqué les premiers signes annonciateurs de la floraison. Des dizaines de petites feuilles rougeâtres au cœur de la plante signalaient le début du développement de la hampe florale, la tige qui portera les fleurs. Depuis, nous suivons avec enthousiasme l’évolution de ce qui promet être une floraison mémorable. Au moment d’écrire ces lignes, la hampe est sur le point d’émerger au-dessus du feuillage.

Une géante exceptionnelle

L’alcantaréa impérial est une plante qui arrive à maturité après plus de 10 ans de croissance, atteignant environ 1,2 m de hauteur. Du centre de la rosette de feuilles émerge alors une hampe florale rougeâtre de près de 2 m. Cette dernière ressemble à un gigantesque chandelier orné portant entre 400 à 600 fleurs qui produisent de 80 000 à 200 000 graines.

Originaire du Brésil, cette plante de la famille de l’ananas pousse surtout sur les falaises rocheuses à près de 2000 mètres d’altitude. Ses feuilles coriaces disposées en rosette forment une urne qui capte la pluie et les débris organiques de toutes sortes. C’est d’ailleurs dans cette soupe que l’alcantaréa puise les éléments dont elle a besoin pour grandir.

Une double grande première au Jardin botanique

Au Jardin, non pas un, mais deux plants d’alcantaréa âgés de 12 ans devraient fleurir simultanément d’ici l’été. Tout un événement!

Surveillez notre blogue pour connaître la période de floraison. Profitez-en pour venir la visiter, car comme pour la majorité des broméliacées, cette première floraison sera aussi la dernière.

Rendez-vous dans la Serre de la forêt tropicale humide pour découvrir le premier plant! Et pour prolonger votre visite, nous vous invitons à découvrir le second au cœur de la Grande Serre d'exposition, entouré de centaines de papillons multicolores virevoltant pour Papillons en liberté. Une invitation à la détente jusqu’à la fin du mois d’avril.   

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous