Blogue

Hiroshima, 70 ans plus tard

Hiroshima triptych by Kenzo Kamei: White Shadows, Infernal Flames and Black Rain. Chigiri-e technique (“image created with torn paper,” a Japanese collage form).
Credit: Espace pour la vie
Hiroshima triptych by Kenzo Kamei
  • Hiroshima triptych by Kenzo Kamei
  • Brasier infernal (détail)
  • Pluie noire (détail)
  • Cloche de la paix dans le Jardin japonais
Hiroshima, 70 ans plus tard

Il y a 70 ans, le 6 août 1945, à 8 h 15, un bombardier américain larguait une bombe atomique sur la ville de Hiroshima. Pour la première fois de l'histoire, une population entière était soumise aux effets dévastateurs de cette nouvelle arme.

Ce triste anniversaire trouve un écho particulier au Jardin botanique de Montréal car, depuis 1998, Montréal et Hiroshima sont des villes sœurs. Le Jardin japonais abrite d'ailleurs la cloche de la paix offerte par Hiroshima à cette occasion. Ce précieux cadeau nous rappelle le besoin de ne jamais oublier et de continuer à prier pour la paix dans le monde.

Hiroshima, quand l'art témoigne : au-delà du documentaire

Le Pavillon japonais présente cette année l'exposition Hiroshima, quand l'art témoigne. On y découvre 31 dessins réalisés, bien des années après la tragédie, par des survivants vieillissants.  Certaines œuvres sont sobres, d'autres très élaborées. Le trait, parfois sûr et parfois moins adroit, dépeint une réalité impitoyable, souvent difficile à supporter.

En plus des dessins, l'exposition présente aussi trois magnifiques tableaux de l'artiste Kenzo Kamei, dépeignant des tournesols soumis aux effets de la bombe atomique. La nature botanique du sujet n'enlève rien à la puissance du propos, qui demeure bouleversant.

Tout comme l'artiste Kenzo Kamei, les survivants qui ont réalisé ces dessins ont choisi l'art pour transmettre leur témoignage et léguer aux générations futures un vibrant appel à la paix.

Par cette exposition, nous souhaitons rendre hommage aux victimes et relater cette page de l'histoire telle qu'elle a été vécue et ressentie

Pour se souvenir, ensemble

Comme chaque année, le 6 août au matin, des milliers de personnes assisteront à la Cérémonie de la paix à Hiroshima.

Au même moment (soit le soir du 5 août, fuseau horaire de Montréal), la Cérémonie de la paix à la mémoire de Hiroshima se déroulera dans le Jardin japonais à partir de 19 h. Tout près de nous, à l'Esplanade Financière Sun Life du Parc olympique, l'OSM présentera un grand concert gratuit avec, en prélude, un hommage musical à Hiroshima.

Nos deux sites seront reliés par caméra. Ainsi, la Cérémonie de la paix sera retransmise en direct à l'Esplanade, alors que nous pourrons assister, du Jardin japonais, à l'hommage musical de l'OSM.

Tous sont invités à cette soirée de recueillement.

Liens intéressants

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous