Blogue

Jardiner, c’est cultiver la vie

Polyommatus icarus
Credit: Espace pour la vie (Claude Lafond)
Polyommatus icarus
Jardiner, c’est cultiver la vie

Jardiner, c’est beaucoup plus que faire pousser des végétaux. C’est cultiver la vie! Et qui cultive la vie doit faire preuve de patience et de tolérance. Vous en serez récompensé, car ces qualités vous ouvriront un monde de découvertes.

Cultiver la patience

Les processus de germination, de croissance et de floraison des végétaux nécessitent du temps. Si cela est vrai pour toute plante, ça l’est encore plus pour les arbustes et les arbres. Même si nous vivons dans un monde où la rapidité et la vitesse sont devenues la norme, il ne faut pas s’attendre à ce qu’un jardin ou un aménagement paysager atteigne sa pleine maturité et dévoile toute sa splendeur du jour au lendemain.

L’idée de faire un jardin, c’est aussi de ralentir et de prendre plaisir à voir une jeune pousse apparaître, à anticiper l’ouverture d’un bourgeon ou d’une fleur… Comme on observe un enfant grandir, on peut s’attarder à contempler un jardin s’épanouir au cours de la saison et se transformer au fil des années.

Cultiver la tolérance

Pour cultiver la vie, il faut aussi tolérer les petites imperfections, la présence de mauvaises herbes, d’insectes ou d’animaux. Un jardin, c’est un petit « écosystème » abritant des êtres vivants qui interagissent les uns avec les autres. Il ne faut pas paniquer dès l’observation d’une feuille rongée ni s’alarmer à la vue d’un insecte. D’ailleurs, oubliez l’idée préconçue que la présence d’insectes au jardin est néfaste. La grande majorité des insectes sont inoffensifs ou même, bénéfiques.

Faire des essais

Nombreux sont ceux qui souhaiteraient aménager un jardin parfait du premier coup ou avoir la solution unique à tous leurs problèmes. Or, lorsque l’on travaille avec du vivant, il faut faire des essais, observer et s’ajuster au besoin. Il ne faut pas hésiter à faire vos propres expériences et à innover. Vous devez même vous autoriser à faire des erreurs. C’est comme ça que l’on apprend.

Ne pas s’acharner

Si une plante est toujours malade, infestée d’insectes ou mal en point, c’est probablement parce qu’elle n’a pas des conditions de culture adéquates. Ne vous acharnez pas! Elle n’est tout simplement pas à sa place dans votre jardin. Changez-la et choisissez une plante plus adaptée.

Observer pour mieux découvrir

Si votre jardin est bien planifié, diversifié et en santé, il attirera forcément des oiseaux, des insectes et d’autres petits animaux. Jardiner offre donc une chance exceptionnelle d’observer la vie. De plus, quelle incroyable opportunité pour faire des découvertes en famille!

Au final, faire un jardin, ce n’est pas pour le voisin. C’est d’abord et avant tout pour vous, pour attirer la nature et pour l’apprécier. Ne faites pas les choses à la course. Ralentissez et profitez-en! 

Bon jardinage à tous!

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous