Blogue

L’Union astronomique internationale souffle ses 100 bougies

Première assemblée générale de l’UAI à Rome, Italie, en 1922
Credit: UAI
Première assemblée générale de l’UAI à Rome, Italie, en 1922
  • Première assemblée générale de l’UAI à Rome, Italie, en 1922
  • Logo de l’Union astronomique internationale
  • Vote lors de l’assemblée générale de 2006 à Prague, République tchèque, entérinant le statut de planète naine à Pluton
L’Union astronomique internationale souffle ses 100 bougies

En juillet 2019, l’Union astronomique internationale (UAI) a célébré le centenaire de sa fondation. Après des débuts modestes, l’organisme est devenu l’autorité internationale en astronomie. Elle regroupe maintenant plus de 13 500 membres provenant de 96 pays dans le monde.

Une humble naissance

En 1919, la Première Guerre mondiale venait de se terminer et le monde pansait ses plaies. À cette époque, l’astronome américain George Ellery Hale travaillait à créer une organisation internationale de la science et de la recherche. Dans la foulée, l’Union astronomique internationale fut créée le 26 juillet 1919. Son siège social est situé à l’Institut d’astrophysique de Paris.

Le but de l’UAI est de coordonner les travaux des astronomes à travers le monde. Les membres de l’organisation se réunissent tous les trois ans en assemblée générale. La première assemblée a eu lieu à Rome en 1922. Elle s’est tenue une seule fois au Canada. Montréal était l’hôte des débats de l’auguste institution en 1979.

Les activités de l’UAI sont assumées par 40 commissions touchant tous les domaines de l’astronomie. De nos jours, elle attache une grande importance à l’éducation et la diffusion des connaissances en astronomie auprès du public.

Nommer les corps célestes

L’un des rôles importants de l’UAI est de définir les règles concernant la nomenclature des objets célestes. À ce titre, elle est la seule organisation habilitée à donner des noms à ceux-ci. 

C’est d’ailleurs lors de la première assemblée en 1922 qu’ont été définis le nombre, les frontières et les noms des constellations que nous utilisons aujourd’hui.

Depuis ce temps, des règles précises ont été établies pour la nomenclature des étoiles, des planètes, des satellites de planètes ou des structures à leur surface, des astéroïdes ou des comètes ou encore des planètes naines.

Il faut faire attention à ceux qui proposent de nommer une étoile en votre nom ou celui d’un être cher, surtout contre une somme d’argent. Il s’agit d’une supercherie, car aucun de ces noms ne sera reconnu par l’UAI. Souvenez-vous que l’UAI n’autorise personne à vendre les noms de corps célestes. De plus, la même étoile peut-être vendue à plusieurs reprises ou par plusieurs organismes différents!

Pluton n’est plus une planète

En 2006, l’UAI a fait les manchettes alors que ses membres, réunis à Prague, ont adopté une nouvelle définition plus précise d’une planète. Cela a eu pour effet de reléguer Pluton au statut de planète naine. Pluton est maintenant considéré comme le prototype des objets transneptuniens, soit les corps gravitant au-delà de la planète Neptune.

Au cours de ce premier siècle d’histoire, il y a eu de nombreux bouleversements en astronomie. Que ce soit l’expansion de l’Univers, la découverte d’astéroïdes, de planètes naines, d’exoplanètes, de la nature des galaxies et bien d’autres. À chaque fois, l’UAI a été au cœur de ces événements ou découvertes.  Longue vie à l’Union astronomique internationale!

Définitions d’une planète et d’une planète naine

Une planète est un corps :

  • en orbite autour d’une étoile,
  • possédant une masse suffisante pour lui conférer une forme presque ronde,
  • qui a éliminé tout corps se déplaçant sur son orbite.

Une planète naine est un corps :

  • qui n’est pas un satellite d’une planète,
  • en orbite autour d’une étoile,
  • possédant une masse suffisante pour lui conférer une forme presque ronde,
  • qui n’a pas éliminé tout corps se déplaçant sur son orbite.
Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous