Blogue

La cérémonie du thé

Cérémonie du thé
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)
Cérémonie du thé
  • Cérémonie du thé
  • Cérémonie du thé
  • Cérémonie du thé
  • La cérémonie du thé
La cérémonie du thé

Certains éléments de la culture japonaise exercent une fascination particulière auprès des visiteurs.  C'est le cas de la cérémonie du thé, au cours de laquelle on déguste un bol de matcha, du thé vert en poudre, fouetté dans l'eau chaude.

Chadô (ou sadô), la « Voie du thé »

Ce nom évoque une activité au caractère solennel, régie par des règles précises et une étiquette stricte.

La cérémonie du thé tire ses origines à la fois d'un ancien rituel pratiqué en Chine par des moines zen – et introduit au Japon au 12e siècle – et de diverses formes de divertissement profane créées autour du thé au Japon.  Déjà bien établie au 15e siècle, la cérémonie du thé a continué d'évoluer grâce aux apports successifs de grands maîtres, dont Sen no Rikyû qui, au 16e  siècle, l'éleva à un haut niveau de perfection.

Fortement teintée de la pensée zen, la cérémonie du thé demeure aujourd'hui une expérience spirituelle et esthétique d'élévation par la beauté.

Cha-no-yu, « l’eau chaude pour le thé »

Mais qu'est-ce que la cérémonie du thé?  Sen no Rikyû l'a décrite en ces termes, désarmants de simplicité : c'est faire chauffer de l'eau, préparer du thé et le boire.

Au cœur de ce rituel, dont l'exécution est régie à la manière d'une chorégraphie par des gestes précis et prédéterminés, il y a une conscience aiguë du moment présent et un abandon au simple plaisir de partager un bol de thé.  Toutes les dispositions prises par l'hôte concourent à la plénitude de l'expérience : les ustensiles, soigneusement choisis en fonction de l'occasion et de la saison, le modeste arrangement floral et la calligraphie ornant l'alcôve. S’ajoutent à cela le son de l'eau s'écoulant doucement de la louche en bambou ou encore le murmure de la bouilloire qui, dit-on, évoque le vent caressant la cime des pins...  Ici, nulle conversation futile sur l'état du monde; tout se rapporte au thé et à l'appréciation intense du moment dans une communauté d'esprit.

Plusieurs gestes accomplis par l'hôte ou par ses invités permettent de matérialiser les quatre principes énoncés par Sen no Rikyû : l'harmonie, le respect, la pureté et la tranquillité.  Ainsi, admirer soigneusement le bol à thé ou s'incliner devant la calligraphie permet d'exprimer sa gratitude envers l'hôte qui a choisi ces objets et de témoigner de son respect pour l'artiste ou l'artisan qui les a réalisés.

Autour d'un simple bol de thé s'est développée une riche tradition que le penseur et critique Okakura Tenshin allait plus tard qualifier de véritable « art de vivre ».

Serez-vous des nôtres pour en faire l'expérience au Pavillon japonais?

Liens intéressants

  • Cérémonie du thé au Pavillon japonais : les samedis, à 13h30 et à 15h, jusqu’au 2 septembre
  • Visites guidées du Jardin de thé : Jusqu'au 4 septembre : tous les jours (sauf le samedi p.m.), entre 11h et 13h et entre 14h et 16h. Du 8 septembre au 31 octobre : Samedi et dimanche, entre 11h et 13h et entre 14h et 16h.
  • À table! Jusqu'au 7 septembre : tous les jours entre 11h et 13h et entre 14h et 16h. Du 8 septembre au 31 octobre : tous les jours entre 11h et 13h, entre 14h et 16h et entre 18h et 21h.
Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous