Blogue

La conquête de Mars — où en est-on?

Interpretation artistique du rover de la NASA en Mars 2020
Credit: NASAJPL-Caltech
Interpretation artistique du rover de la NASA en Mars 2020
La conquête de Mars — où en est-on?

La NASA promet d’envoyer des humains sur Mars dans les premières années de la décennie 2030. Le milliardaire Elon Musk, qui a fondé les entreprises Tesla et Space X, espère établir une colonie sur la planète rouge comptant pas moins d’un million de personnes d’ici une centaine d’années. Ne sont-ce que des rêves ou des objectifs réalisables? Il semble, en tout cas, que plusieurs avancées pavent la voie de notre immigration interplanétaire.

Un nouveau rover

La prospection de Mars par les machines se poursuit. La NASA a récemment révélé son prochain robot explorateur, couramment appelé rover, qui devrait se trouver sur la surface de Mars quelque part en 2020. Le design de ce dernier se rapproche beaucoup de celui de Curiosity qui arpente la planète depuis 2015. La principale mission de ce nouveau robot sera de récupérer des carottes du sol martien afin qu’un jour, la NASA puisse les renvoyer sur Terre pour analyse.

Un nouveau réacteur nucléaire

Le « Kilopower project » a pour mission de concevoir la nouvelle génération de réacteurs nucléaires pour l’exploration de l’espace. Depuis ses débuts, la NASA se sert de cette technologie pour créer de l’électricité, mais la productivité des anciens générateurs laisse à désirer. Et si l’énergie solaire a son utilité, les tempêtes de poussière de Mars couplé au fait qu’elle ne reçoit que l’équivalent du tiers de l’ensoleillement de la Terre rendent celle-ci risquée.

Pour le moment, la plupart des projets d’exploration demandaient autour de 200 watts pour faire fonctionner les systèmes de la mission. Dans le cas d’une base humaine sur Mars, on évalue les besoins de celle-ci entre 40 000 et 50 000 watts (de 40 à 50 kilowatts). La NASA a réussi à créer un générateur en mesure de produire un kilowatt avec l’intention d’en concevoir de nouveaux d’une capacité de dix kilowatts dans les prochaines années.

De la glace en quantité suffisante

Découverte majeure, on sait maintenant qu’il y a de la glace sur Mars. Mieux encore, on a récemment réalisé que cette glace est disponible en grande quantité et très accessible : parfois seulement à un ou deux mètres de profondeur dans le sol.

L’eau est une ressource essentielle pour n’importe quelle installation humaine dans l’espace. En utilisant une source d’électricité, il est possible de séparer ses atomes en hydrogène et en l’oxygène, ce qui permet de générer de l’air respirable et, lorsqu’on le combine à du carbone, du méthane, un carburant pour fusée. Près de 96 % de l’atmosphère martienne est composée de dioxyde de carbone.

Un défi gigantesque malgré tout

Pourtant, rien n’est encore joué pour garantir une présence humaine sur le sable oxydé de Mars. Les défis techniques de ce voyage demeurent énormes et les investissements, colossaux. Les développements à venir dans les prochaines années seront cruciaux pour évaluer le réalisme de la colonisation d’autres planètes à court terme.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
3 Commentaire(s)
Portrait de jean claude armand
jean claude armand

bonne source d info pour les intéressés ou curieux comme moi qui commence a fouiller le domaine de l espace...mystérieux.

Portrait de Sylvain
Sylvain

Super, merci pour ces infos. J'ai un faible pour Mars ;)

J'aimerais signaler une petite coquille: La puissance d'un générateur d'électricité se mesure en watts.
Le kilowatt/heure c'est plutôt la quantité produite par une génératrice de 1 kilowatt pendant une heure. Ou la quantité produite par une génératrice de 500 watts pendant 2 heures. Ou une génératrice de 10 kilowatts pendant 6 minutes.

Logo
Espace pour la vie

Bonjour Sylvain,

Merci pour votre intérêt à Espace pour la vie!
Nous vous remercions pour cette précision très juste qui nous a permis de rectifier le texte.

Cordialement,

L'équipe du blogue

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous