Langues

Blogue

La mosaïculture prend vie!

L'arbre aux oiseaux © cc Flickr (robertlafond2009)
  • L'arbre aux oiseaux © cc Flickr (robertlafond2009)
  • Le carex imite le poil du chien © Espace pour la vie (Claude Lafond)
La mosaïculture prend vie!

Les plantes sont à la mosaïculture ce qu’une palette de couleurs est à l’artiste-peintre : c’est avec elles que sont créés les coloris et les textures qui donnent vie à l’œuvre.

Toutes petites, mais si expressives!

La plupart des plantes sont des végétaux à feuillage coloré et à texture fine, sélectionnés pour leur port compact et leur tolérance à la taille. Les fleurs sont des végétaux nains qui fleurissent abondamment et longtemps. La quantité requise pour chaque mosaïculture est déterminée lorsque la forme et la dimension de l’œuvre sont finalisées. Selon sa taille, des dizaines de milliers de plants peuvent être nécessaires. Ceux-ci ont de 6 à 8 semaines et ils sont insérés dans le terreau en effectuant un trou dans la toile à ombrer. La plantation se fait manuellement et peut prendre plusieurs jours dans le cas de petites mosaïcultures, et même plusieurs semaines dans le cas d’œuvres plus grandes.

Fais-moi un dessin

On privilégie habituellement des motifs simples, qui misent sur les contrastes de couleurs et de textures. Certaines plantes sont utilisées abondamment pour créer les motifs, tels que l’alterananthera, dont la trentaine de cultivars de formes, de grosseurs et de nuances différentes permettent un grand nombre de variations. La santoline, une vivace au feuillage fin et dense, sert aussi à créer de beaux reliefs. D’autres plantes comme l’irésine ou le coléus nain sont des plantes d’accompagnement qui dynamisent la forme et la coloration de l’œuvre. Certains végétaux ont des applications spécifiques : l’échéveria, par exemple, dessine les bordures et les limites précises d’un motif. Dans des œuvres plus complexes, d’autres plantes peuvent imiter la texture et la couleur recherchées : le carex au feuillage fin imite les poils ou les cheveux, comme l’ophiopogon au feuillage linéaire presque noir. Chaque espèce a ses particularités : intolérance à l’humidité ou à la sécheresse, vulnérabilité aux maladies, besoins en lumière, etc. Il revient aux horticulteurs de placer les bonnes plantes au bon endroit et de bien les entretenir pour obtenir un effet maximal. Comme la plupart des plantes demandent beaucoup de lumière, la mosaïculture est habituellement placée dans un endroit ensoleillé, orienté est, sud ou sud-ouest.

Entretenir une mosaïculture

Là encore, le travail est exigeant : il faut arroser, nettoyer et tailler régulièrement les végétaux de la plantation durant toute la durée de l’événement. Quand on pense qu’une œuvre comme L’arbre aux oiseauxcontient 350 000 plantes, on comprend que la tâche est énorme! Dans le cas des grandes mosaïcultures, escabeaux, échafaudages et nacelles sont nécessaires pour effectuer cet entretien.

  • Les plants doivent généralement être taillés une fois par semaine pour conserver le relief et la forme générale de l’œuvre.
  • En plus de l’arrosage goutte à goutte, un arrosage manuel est requis, car certaines sections d’une mosaïculture exposée au soleil et au vent peuvent sécher plus rapidement.
  • Pas d’ajout d’engrais : celui-ci est inclus dans le terreau.

Il ne reste plus qu’à venir admirer ces magnifiques mosaïcultures!

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
6 Commentaire(s)
Portrait de Brigitte Beauregard
Brigitte Beauregard

Oui ,j y suis allée cette semaine c est merveilleux!! Je me demandais sil y a un endroit qui expliquerait toutes les pièces le nombres de plantes , la sorte etc.

Merciet continuer votre beau travail

Logo
Espace pour la vie

Bonjour madame Beauregard,

Oui, Mosaïcultures internationales a produit un livre souvenir qui explique chaque oeuvre et dresse la liste des végétaux utilisés. Vous pouvez vous le procurer à la boutique du Jardin botanique et à la boutique du Biodôme.

La revue Quatre-Temps (produite par les Amis du Jardin) a également publié une édition spéciale Mosaïcultures qui donne des informations complémentaires à celles que l'on retrouve dans le livre souvenir. Cette revue est disponible au comptoir des Amis du Jardin, dans les bureaux du Jardin botanique au 4101 Sherbrooke Est.

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie et bonne lecture,
L'équipe du blogue

Portrait de Marie-Ange Deschênes
Marie-Ange Deschênes

Bonjour,
J'.aurais une question concernant les billets. Nous sommes couple d'ainés et avons visité les Mosaicultures la semaine dernière. Nous avons adoré évidemment. C'est un travail magnifique et je suis certaine que vous gagnerez le 1er prix.
Voici ma question: Nous avons 2 billets pour ainés et avons droit à une 2e visite. Nous aimerions faire partager cet immense plaisir à notre fille de 40 ans et son mari. Pouvons-nous lui donner nos 2 billets et qu'ils puissent payer la différence de prix au guichet ?
Une réponse serait très appréciée.

Merci à l'avance.

Logo
Espace pour la vie

Bonjour madame Deschênes,

Nous vous remercions pour vos bons commentaires et nous sommes très heureux que vous ayez apprécié votre visite aux Mosaïcultures. Pour répondre à votre question, sachez que vos billets sont valables uniquement pour la catégorie pour laquelle ils ont été achetés, soit aînés dans votre cas. Comme vous le constaterez dans notre politique d'achat, nous n'effectuons aucun échange ou remboursement. Nous vous remercions pour votre compréhension,

Cordialement,
L'équipe du blogue

Portrait de Hélène Théorêt
Hélène Théorêt

J'aimerais savoir s'il existe une liste des plantes utilisées pour faire les mosaïcultures.

Merci

Logo
Espace pour la vie

Bonjour,

Oui, vous retrouvez la liste des plantes utilisées dans l'album souvenir produit par Mosaïcultures. Cet album est disponible à la boutique du Jardin botanique.

Bonne journée,
L'équipe du blogue

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous