Blogue

Le Biodôme : 25 ans et 22 millions de sourires !

Conception du Biodôme (1991)
Credit: Biodôme de Montréal
Conception du Biodôme (1991)
Le Biodôme : 25 ans et 22 millions de sourires !

Le Biodôme, magnifique cadeau du gouvernement du Québec pour le 350e anniversaire de la fondation de Montréal, fête ses 25 ans, déjà. J’y étais et c’est comme si c’était hier. Durant les trois années de construction naquirent rochers, falaises, cascades et bassins qui accueilleront les futurs végétaux et animaux. Notre approche rigoureuse a recréé des écosystèmes très fidèles à la réalité.

Vingt-deux millions de personnes ont admiré ce musée vivant toujours unique en son genre. Des visiteurs de marque de partout au monde ont foulé ses sentiers : premiers ministres, princes, grands écologistes, vedettes de cinéma, chanteurs… mais surtout des milliers d’écoliers, notre raison d’être. 

Des écosystèmes à portée de la main

Notre mission d’accompagner l’humain pour mieux vivre la nature s’inscrit dans l’effort collectif de préserver la nature. Les programmes éducatifs, les projets de recherche, mais surtout les écosystèmes contribuent à mieux faire connaitre les espèces et les habitats pour mieux les protéger.

Les écosystèmes du Biodôme, dont la forêt tropicale humide de l’Amérique du Sud, veulent sensibiliser les visiteurs à l’extraordinaire richesse biologique de ces écosystèmes, comme à leur grande vulnérabilité.

L’érablière des Laurentides démontre la capacité d’adaptation des écosystèmes aux variations de température et de luminosité qui rythment les couleurs des saisons et les périodes de reproduction des animaux.

Le grand bassin du golfe du Saint-Laurent révèle la richesse nourricière de ce lieu où vivent poissons et invertébrés en plus des oiseaux marins nichant dans les parois rocheuses de granite.

Enfin, la zone subarctique représente les côtes du Labrador. Y habitent macareux, guillemots et autres alcidés. À l’opposé, l’habitat subantarctique se voit peuplé de quatre espèces de manchots. Ces oiseaux de l’extrême nord et de l’extrême sud, qui n’ont aucun lien de parenté, ont évolué de façon similaire.

Science, art et émotion dans le nouveau Biodôme

Ces écosystèmes sont impressionnants de réalisme, ayant chacun ses habitats, son climat, sa luminosité propres. Il a fallu relever des défis énergétiques importants au regard de notre mission : nous voulions améliorer grandement l’efficacité énergétique, essentielle à la protection de l’environnement. Un vaste projet a ainsi été réalisé, comprenant l’installation d’un système de géothermie à circuit ouvert, un des plus importants au Canada et pour lequel nous avons reçu des prix prestigieux.

Après 25 ans, l’aventure continue. Le Biodôme se renouvelle grâce à son projet Migration. L’objectif est de transformer l’expérience de visite pour la rendre plus immersive et pour offrir de nouveaux points de vue sur les écosystèmes. En ajoutant des expériences qui rallient science, art et émotion, le Biodôme poursuivra davantage sa mission d’accompagner l’humain pour mieux vivre la nature. Merci aux centaines de travailleurs passionnés qui ont fait du Biodôme un grand succès depuis ses tout débuts !

Dès aujourd’hui et tout l’été, le Biodôme vous ouvre la porte de ses coulisses pour célébrer ses 25 ans. Découvrez l’ensemble de la programmation spéciale.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous