Langues

Blogue

Le grand ménage du printemps au jardin

Crocus vernus
Credit: © Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)
Crocus vernus © Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)
  • Crocus vernus © Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)
  • Protection hivernale de rosiers © Jardin botanique de Montréal (Roméo Meloche)
  • Hydrangea arborescens ssp. radiata © Jardin botanique de Montréal (Robert Mineau)
Le grand ménage du printemps au jardin

Les bourgeons ont commencé à apparaître, le printemps semble s’installer… et nous voici sous l’emprise de la fièvre du printemps! Voici quelques étapes que vous pouvez d’ores et déjà suivre pour préparer votre jardin.

Enlever les protections hivernales

En règle générale, on enlève les protections hivernales lorsque la neige fond, que le sol dégèle et que les risques de gels sévères sont passés. Il faut résister à la tentation d'enlever les protections trop tôt lorsqu’un redoux subit fait fondre la neige rapidement (comme ce fut le cas en mars 2012). Dès que la neige a fondu et que la température le permet – et que les risques de grands froids sont totalement écartés –, retirez les protections hivernales, car les plantes peuvent souffrir de la chaleur accumulée sous les cônes et les toiles isolantes. De plus, l'humidité peut favoriser le développement de certaines maladies fongiques. Dans la mesure du possible, enlevez les protections lors d'une journée nuageuse ou en fin de journée. Les bourgeons et les feuilles persistantes ayant passé l'hiver sous une toile protectrice peuvent être brûlés ou desséchés par un changement brusque des conditions climatiques, surtout s’ils ont séjourné sous des toiles opaques ou des cônes. Gardez vos toiles protectrices à la portée de la main et remettez-les en place en cas de gel tardif. Enlevez le surplus de paillis protecteur et dégagez la base des plantes de façon à réduire les risques de pourriture au niveau du collet (le point de jonction entre les racines et la tige).

Faire le grand ménage du printemps

Dès que le sol est suffisamment sec, entreprenez le grand ménage de vos plates-bandes. Gardez-vous de piétiner la pelouse trop tôt en saison. Il faut éviter de marcher sur un sol détrempé. Ramassez les débris et taillez les branches mortes. Vous pouvez également rabattre le feuillage des plantes vivaces conservé comme élément décoratif durant l'hiver. Si vous avez utilisé un paillis de feuilles mortes non déchiquetées, il est préférable de le retirer. Dans le cas contraire, vous pouvez laisser le paillis en place, mais brassez le un peu pour l’aérer. N’oubliez pas, faites attention aux nouvelles pousses! Il est parfois nécessaire de nettoyer à l'eau courante le feuillage des conifères et les tiges des arbustes pour les débarrasser des saletés accumulées durant l'hiver. Cette mesure est particulièrement importante pour les végétaux qui reçoivent des embruns salins provenant de la route. Sur les grands axes routiers, la neige fondante contenant des sels de déglaçage est soulevée par les véhicules en mouvement. De fines gouttelettes saturées de sels minéraux sont transportées par le vent et peuvent endommager le feuillage et les bourgeons de plusieurs types de plantes.

Taille des arbres et arbustes

Lorsque les bourgeons gonflent sur les arbustes, c’est un bon temps pour éliminer les tiges mortes, car elles sont faciles à distinguer des tiges vivantes. Profitez-en pour couper les tiges malades, brisées ou endommagées durant l’hiver. Les arbustes qui fleurissent sur le bois de l’année (nouveau bois) devraient être taillés tôt au printemps afin de maximiser leur floraison. Il s’agit essentiellement de végétaux à floraison estivale, tels que l’hydrangée arborescente (Hydrangea arborescens), la potentille ligneuse (Potentilla fruticosa) et la spirée du Japon (Spiraea japonica). De leur côté, les arbustes qui fleurissent sur le bois de l’année précédente (vieux bois) devraient être taillés immédiatement après la floraison. La plupart de ces végétaux ont une floraison printanière, comme le forsythia (Forsythia sp.), le seringat (Philadelphus sp.), le lilas (Syringa sp.) et la spirée de Van Houtte (Spiraea x vanhouttei). Les tiges mortes, malades, brisées ou endommagées doivent cependant être supprimées dès que leur présence est constatée. Les gourmands et rejets peuvent être taillés en tout temps. Le début du printemps, avant le débourrement, est également un moment propice pour rajeunir les vieux arbustes. Selon les espèces, la taille de rajeunissement peut s’échelonner sur plusieurs années (rajeunissement progressif) ou être sévère (recépage). Peu importe le type de taille effectué, il est important de tailler par temps sec, d’utiliser un outil de coupe bien aiguisé et de nettoyer la lame avec de l’alcool à friction (idéalement, entre chaque coupe) afin d’éviter toute contamination. 

En savoir plus sur la taille, les techniques de plantation et autres conseils utiles.

Vous avez des questions par rapport à ce blogue?
Consultez notre Carnet horticole et botanique ou, présentez-vous au comptoir des renseignements horticoles du Jardin botanique pour un service personnalisé. Un de nos experts se fera un plaisir de vous donner plus d’informations.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
8 Commentaire(s)
Portrait de NICOLE BERNAQUEZ
NICOLE BERNAQUEZ

J'AIMERAIS SAVOIR SI LES TULIPES ET PIVOINES SONT ARRIVÉES, MERCI

Portrait de renee azoulay
renee azoulay

J'ai fait germer des graines de caroubes et j'ai une plante de pres de 2 pieds. Je la sors l'ete, mais je la garde l'hiver a l'interieur dans un pot.

Le caroubier pousse dans les regions mediterraneennes. Y a t il de l'interet a l'avoir dans votre serre au climat propice au jardin botanique? Cela a pris plusieurs annees avant que j'en arrive la mais je crains de ne pas etre a meme de mener a maturite la plante????

Logo
Espace pour la vie

Bonjour Madame Azoulay,

Nous vous remercions chaleureusement pour votre proposition. Malheureusement, nous n'acceptons que les dons de plantes rares, peu communes, absentes de nos collections et bien identifiées. De plus, à l'exception des plantes d'origine horticole, l'origine naturelle de la plante doit être certifiée dans plusieurs cas.

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie
L'Équipe du blogue

Logo
Espace pour la vie

Bonjour Mme Bernaquez,

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie.

On peut commencer à admirer les tulipes dans le jardin d'accueil. Pour ce qui est des pivoines, nous vous invitons à consulter sur site internet les Floraisons de la semaine qui vous informe des floraisons en cours.

Bonne journée,
L'équipe du blogue Espace pour la vie

Portrait de fernande poitras
fernande poitras

quand auras lieu la prochaine vente de plantes

Logo
Espace pour la vie

Bonjour Mme Poitras,

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie.
Le rendez-vous horticole aura lieu les 24, 25 et 26 mai prochains. Vous y trouverez plus de cent exposants qui offriront produits, conseils et plantes. Pour en savoir plus sur l'événement, consultez notre calendrier d'activités.
Bonne journée,
L'Équipe du blogue

Portrait de Vincent Marcoux
Vincent Marcoux

Ma fille se marie le 31 mai à Montréal et nous aimerions décorer les tables avec des lilas magnifiques et odoramts. Est-ce possible ou nous rêvons en couleur...?

Merci beaucoup!

Vincent

Logo
Espace pour la vie

Bonjour,

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie.
Concernant votre demande, nous vous invitons à faire des démarches directement auprès de votre fleuriste. Il sera en mesure de vous donner plus d'information sur ce qui est possible de faire ainsi que sur la conservation des fleurs choisies.

Cordialement,
L'équipe du blogue