Blogue

Le jardinier écoresponsable - Les fertilisants : lequel choisir?

Fumier de poulet (Acti-sol) © Jardin botanique de Montréal (Jean-Pierre Parent)
Le jardinier écoresponsable - Les fertilisants : lequel choisir?

Quand vient le temps d’assurer la bonne santé de ses plantes ornementales et de ses végétaux, le jardinier écoresponsable doit faire face à de nombreuses options. La tendance à vouloir les fleurs les plus belles, le gazon le plus vert et les plus grosses tomates peut mener à de mauvaises décisions, au moment d’enrichir la terre avec des fertilisants. Examinons d’abord les types d’engrais disponibles, pour ensuite évaluer l’impact environnemental de chacun.

Cinq étoiles pour le compost!

Le meilleur engrais du point de vue de l’environnement est le compost que vous faites chez vous. C’est un produit local qui n’a pas été ensaché dans du plastique, ni transporté sur de longues distances, comme c’est souvent le cas pour les composts et les engrais commerciaux. Par ailleurs, le compost domestique est produit à partir de ressources renouvelables, soit nos matières résiduelles compostables, ce qui n’est pas le cas des engrais de synthèse. Ceux-ci sont issus de substances minérales et gazeuses transformées chimiquement. Le phosphore et la potasse qu’elles contiennent proviennent de roches broyées et traitées avec des substances qui les rendent plus solubles. L’azote est produit à partir de l’ammoniac (NH3), obtenu par synthèse de l’azote (N) de l’air et de l’hydrogène (H) du gaz naturel, un processus très énergivore.

Quelques conseils

  • Réduisez au minimum l’utilisation des engrais Dans la plupart des cas, il est inutile d’ajouter de grandes quantités d’engrais chaque année. Un sol dans lequel on a incorporé 20 % de compost pendant la plantation contient suffisamment d’éléments nutritifs pour subvenir aux besoins de la majorité des plantes lors de l’année d’implantation, voire durant les deux années suivantes. Par la suite, il suffit d’ajouter entre 2,5 et 5 cm de compost tous les deux ou trois ans pour maintenir la fertilité du sol.
  • Utilisez du compost et des engrais organiques plutôt que des engrais de synthèse Lorsque le compost ne suffit pas aux besoins des plantes, il est préférable d’utiliser des engrais naturels. Une bonne partie de leurs éléments nutritifs provient de sous-produits de l’agriculture, qui connaissent ainsi une deuxième vie (résidus de végétaux et d’animaux). Pour libérer ces éléments nutritifs, la plupart des engrais naturels (contrairement aux engrais de synthèse) doivent être dégradés par les organismes vivants du sol. En plus de nourrir les plantes, ils stimulent la vie biologique du sol.

Comme vous le voyez, il suffit de peu pour modifier vos façons de faire avec les engrais. Vous ferez de meilleurs choix en utilisant des ingrédients les plus naturels possibles et dont l’impact sur l’environnement est moindre à tous les stades de leur production. L’usage de compost réduira même la quantité de vos déchets domestiques!

Voir d'autres conseils

Vous avez des questions par rapport à ce blogue?
Consultez notre Carnet horticole et botanique ou, présentez-vous au comptoir des renseignements horticoles du Jardin botanique pour un service personnalisé. Un de nos experts se fera un plaisir de vous donner plus d’informations.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
2 Commentaire(s)
Portrait de Ann Sicotte
Ann Sicotte

Bonjour,
J'aimerais des informations sur l'entretien d'un hibiscut. Quand doit-on l'entrée dans la maison et quoi faire pour qu'il ne perde pas toutes ses feuilles et éviter des insectes .

Merci de prendre le temps de me lire.
Au plaisir d'avoir de vos nouvelles.

Ann Sicotte

Logo
Espace pour la vie

Bonjour madame Sicotte,

Avez-vous consulté le carnet horticole du Jardin botanique? Il contient une foule d'information pour l'entretien de vos plantes, ainsi que les questions les plus populaires, par saison.

Pour un problème plus spécifique, vous devez vous présenter au comptoir des renseignements horticoles. Nos experts seront en mesure de vous conseiller de manière plus spécifique, selon vos besoins.

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie,
L'équipe du blogue