Blogue

Les insectes : de précieux alliés dont il faut rapidement se soucier !

Le bourdon terricole (Bombus terricola) fait partie des 5 espèces de bourdons présentement sur la liste des espèces en péril au Canada.
Credit: Insectarium de Montréal (André Payette)
Le bourdon terricole (Bombus terricola) fait partie des 5 espèces de bourdons présentement sur la liste des espèces en péril au Canada.
  • Le bourdon terricole (Bombus terricola) fait partie des 5 espèces de bourdons présentement sur la liste des espèces en péril au Canada.
  • À travers l’Amérique du Nord, on investit des ressources considérables pour protéger le papillon monarque, dont les populations migratrices ont largement diminué depuis 20 ans.
Les insectes : de précieux alliés dont il faut rapidement se soucier !

À notre insu, les insectes et autres arthropodes régulent quotidiennement notre environnement. Certains butinent les fleurs alors que d’autres grignotent des herbes hautes. Les mouches sont avalées par les oiseaux et les asticots mangent la matière organique. Dans le sol, les fourmis creusent des tunnels et retournent la terre. Au fond des lacs et des rivières, nombreux sont ceux qui filtrent l’eau et servent de nourriture aux poissons. Tout cela, sans que rien n’y paraisseou presque! Pourtant, si ces petits animaux disparaissaient du jour au lendemain, la stabilité de nos écosystèmes serait affectée et notre quotidien profondément bouleversé. Nous n’en sommes pas là, mais …

Des chercheurs sonnent l’alarme!

Depuis quelque temps, des études scientifiques indiquent que les populations d’insectes s’effondrent. En 2017,  des experts européens, étudiant depuis 27 ans les quantités d’insectes volants, ont calculé un déclin de 76 % de ces arthropodes en zones naturelles protégées d’Allemagne. Une étude plus récente, menée dans les forêts tropicales humides de Porto Rico sur une période de 36 ans, révèle également des baisses des biomasses comprises entre 98% et 78% pour les arthropodes vivant au sol et dans la canopée. Cette étude a d’ailleurs montré une diminution parallèle du nombre d'oiseaux, de grenouilles et de lézards dans les mêmes zones en raison de cette pénurie de nourriture. Chez les insectes aquatiques, les chutes de populations seraient tout aussi importantes, malgré le peu de connaissances disponibles. Il y a donc urgence d’agir, car selon ces études, ces changements dans la composition des communautés d’insectes sont des signes avant-coureurs de ce que l’on considère maintenant comme la sixième extinction massive à se produire sur la planète au cours des dernières 500 millions d’années!

Quelles sont les causes?

On ne saisit pas encore entièrement les causes derrière cet effondrement. Toutefois, il est certain qu’elles sont multiples (altération des habitats naturels, pollution de l'environnement, utilisation de pesticides, réchauffement planétaire...) et qu’elles agissent différemment selon les milieux inventoriés et les particularités régionales. Toutefois, malgré cette incertitude, les scientifiques s’entendent à dire qu’une combinaison de facteurs mène à une détérioration généralisée des conditions de vie des insectes et que la survie de leurs populations est aujourd’hui grandement menacée.

Qu’en est-il pour le Québec?

Sur le territoire québécois, un manque de données à long terme empêche les entomologistes de comparer et de documenter l’état actuel des populations d’insectes. Toutefois, on sait déjà que les populations d’insectes pollinisateurs déclinent et que certains, comme le bourdon à tache rousse (Bombus affinis) et le bourdon terricole (B. terricola), sont reconnus étant éteints ou menacés. 

Que pouvons-nous faire?

Il en va de notre bien-être de sauvegarder les insectes. Un tel bouleversement ne peut être ignoré et doit tous nous inciter à prendre des mesures décisives pour éviter le pire. Pour ce faire, nous devons d’abord porter un regard neuf sur ces petits animaux. Il faut apprendre à mieux les connaître afin de prendre conscience de leurs rôles écologiques essentiels et des bénéfices que nous en tirons.

Pour en savoir plus :

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous