Blogue

Osez réaliser vos premiers semis

Cartons d'oeufs
Credit: Espace pour la vie (Marika D'Eschambeault)
Cartons d'oeufs
  • Cartons d'oeufs
  • Cartons d'oeufs
  • Godet recyclé
  • Mini serre
  • Mini serre
  • Papier journal
Osez réaliser vos premiers semis

Avec un sachet de semences à trois dollars, il est possible de cultiver soi-même un légume pendant toute la saison. Et que dire du bénéfice que procure l’activité de regarder une plante pousser et de goûter au fruit de son labeur ensuite? Expérimenter les semis est à la portée de tous, même si vous vivez en logement.

Réutilisez ce que vous avez sous la main

Afin de savoir si l’activité vous plaît, nul besoin de vous équiper outre mesure pour tenter l’expérience. D’anciens contenants de salades (du type feuilles mélangées) ou de poulet prêt-à-manger se transforment en petites serres avec leurs couvercles de plastique intégrés. Ils sont parfaits pour démarrer les semis de tomates-cerises, par exemple, à condition de faire des trous d’aération dans le couvercle pour contrôler l’humidité et dans le plateau pour assurer le drainage. Les cartons d’œufs, rouleaux de papier de toilette et papiers journaux deviennent, avec un peu de pliage, autant de godets créatifs qui trouveront leur place sur le bord de votre fenêtre la plus ensoleillée. Si le semis est installé près d’une fenêtre orientée sud ou sud-ouest, les conditions de croissance seront idéales. Kale, basilic, capucine ou souci des jardins sont tout indiqués pour réussir vos premiers semis à l’intérieur.

Sautez des étapes avec le semis direct

Si l’ensoleillement est insuffisant à l’intérieur, optez pour les semis directs, dans des bacs ou en pleine terre dès le mois de mai. Réservez l’endroit le plus lumineux de votre balcon ou de votre jardin à cet effet. Des applications gratuites, telles que Sun seeker ou Sun surveyor, permettent de vérifier le nombre d’heures d’ensoleillement selon les données de géolocalisation de votre téléphone. Les pois, les haricots, les concombres et les zucchinis sont de bons exemples de légumes à semis directs en plein soleil tandis que salades ou autres laitues en feuilles (que l’on coupe aux ciseaux) se cultivent avec une période d’ensoleillement de plus courte durée.

Semez au bon moment

Assurez-vous de semer au moment approprié en consultant un calendrier de semis comme celui retrouvé plus bas. Certains semis sont cultivés à l’intérieur à partir du mois de mars, alors que d’autres (épinard, roquette) peuvent être faits en pleine terre jusqu’au début du mois d’octobre.

Dorlotez-les

La seule dépense que vous aurez à faire, mis à part les semences, est d’acheter le terreau. Un bon terreau à semis biologique est la base du projet et revient à environ huit dollars pour une quantité qui suffira amplement à vos premiers essais. Suivez les indications sur le paquet de semences pour connaître la profondeur et l’espacement entre les graines. Gardez-les humides (et non détrempées) et au chaud sous leur couvercle de plastique jusqu’à ce que les petites plantules soient bien levées. Ensuite, elles pourront tolérer un peu plus de fraîcheur.

Faire ses semis est très gratifiant, alors tâtez le terrain en débutant à petites doses avec une ou deux variétés de légumes. Si vous aimez l’expérience, peut-être déciderez-vous ensuite de vous équiper de tubes fluorescents pour décupler vos possibilités de semis à l’intérieur l’an prochain? Il n’existe pas de recette magique, mais au fil des essais et erreurs, vous goûterez à la satisfaction d’être témoin du chemin parcouru, de la semence dorlotée jusqu’au légume juteux!

 

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous