Langues

Blogue

Plaidoyer pour mon arbre

Sapin mort © Espace pour la vie (Pascale Maynard)
  • Sapin mort © Espace pour la vie (Pascale Maynard)
  • Une corde de nylon oubliée a étranglé l'arbre © Espace pour la vie (Pascale Maynard)
Plaidoyer pour mon arbre

Il fait si beau en cette splendide journée de printemps. Nous sommes en camping. La nature reprend vie. À la recherche de parulines sautillant d’arbre en arbre, mes yeux s’arrêtent brusquement sur un jeune conifère tout roussi qui détonne parmi les arbres verdoyants. Il est mort, de toute évidence.

Curiosité ou déformation professionnelle, je m’arrête pour examiner le spécimen. Qu’est-ce qui a bien pu tuer ce sapin? Une maladie ? Peut-être. Des insectes ravageurs? Aucun trou de sortie visible. Des rongeurs ? Pas de dommages à la base du tronc. Tout d’un coup, la réponse me saute aux yeux. En examinant de plus près le tronc, je trouve le coupable : une corde de nylon !

Un petit geste fatal

Essayons d’imaginer l’histoire : lors d’une journée de camping pluvieuse, soucieux de protéger leur tente et de se doter d’une place confortable à l’abri de la pluie, des campeurs installent une bâche. Une bâche maintenue par des cordes… attachées aux arbres. Devinez-vous la suite? Au moment du départ, on n’arrive pas à défaire le nœud de la corde qui enserre le tronc, ou on est trop pressé ou paresseux pour retirer la corde et on décide de la couper. Celle-ci restera en place, mais l’arbre, lui, poursuivra sa croissance. La corde finira par l’« étrangler », comme un garrot trop serré autour d’un membre : la sève ne circule plus et l’arbre, à la longue, finit par mourir. Un petit geste, apparemment sans conséquence, s’est avéré fatal pour ce conifère. De grâce, la prochaine fois que vous attacherez une corde, une sangle ou tout autre matériel autour d’un arbre, pensez que le diamètre du tronc augmentera et que la contrainte imposée sera bientôt insupportable pour cet être vivant. Alors, n’oubliez pas de le libérer avant de partir afin qu’il poursuive sa croissance en pleine santé. Merci pour lui et bon camping estival !

Vous avez des questions par rapport à ce blogue?
Consultez notre Carnet horticole et botanique ou, présentez-vous au comptoir des renseignements horticoles du Jardin botanique pour un service personnalisé. Un de nos experts se fera un plaisir de vous donner plus d’informations.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
4 Commentaire(s)
Portrait de Louise Burelle
Louise Burelle

Je possède un chalet dans l'Outaouais, plus précisément dans la municipalité de Lac-des-plages. Hier le 4 juillet 2013, j'ai découvert dans un endroit ensoleillé de ma propriété dont je ne cultive pas et qui est plutôt en friche, un très joli plant de fleurs roses d'environ 10 à 12 pouces de haut, avec de feuilles longues, étroites et nervurées. En neuf ans, c'est la première fois que je voie ce beau plan de fleurs. J'ai fait des recherches dans plusieurs livres d'identification de fleurs sauvages et dans des sites Internet mais sans succès. Pourriez-vous m'aider à identifier cette plante en m'indiquant de quelle façon je dois procéder pour envoyer des photos que j'ai prises pour l'identification?

Merci

Logo
Espace pour la vie

Bonjour madame Burelle,
Merci pour votre message. Il nous fera plaisir de vous aider, toutefois le service d'identification de plantes est offert exclusivement sur place au Jardin botanique par nos préposés au comptoir de renseignements horticoles. Vous retrouverez sur cette page les horaires d'ouverture et les conseils d'observation de la plante qui nous permettront de mieux vous aider : http://espacepourlavie.ca/comptoir-de-renseignements-horticoles .
Cordialement,
L'équipe du blogue

Portrait de anais
anais

Bonjour. J'habite la ville de Chateauguay et j'aimerai savoir quel meilleur arbre planter dans ma zone: poirier, cerisier ou mûrier. Est-ce que je suis obligée de planter deux arbres de la même sorte?

Logo
Espace pour la vie

Bonjour
Merci pour votre message. Malheureusement, seules les demandes de renseignements horticoles adressées directement au comptoir du Jardin botanique peuvent être traitées. Votre question implique plusieurs facteurs (type de sol, superficie du terrain, etc.). Si vous avez l'occasion de venir au Jardin botanique, nos experts pourront vous donner un service très complet et personnalisé (Horaires d'ouverture du comptoir).
Nous vous invitons également à consulter notre section Arbres et arbustes sur notre site web qui comporte une foule d'informations : http://espacepourlavie.ca/arbres-et-arbustes
Merci de votre compréhension,
Bonne journée,
L'équipe du blogue d'Espace pour la vie