Blogue

Pourquoi change-t-on l’heure ?

Pourquoi change-t-on l’heure ?
Pourquoi change-t-on l’heure ?

C’est le dimanche 11 mars que nous allons avancer montres et horloges pour passer à l’heure d’été. Cette coutume est bien ancrée dans nos habitudes. Mais pourquoi donc change-t-on l’heure ?

Un peu d’histoire

C’est le physicien américain Benjamin Franklin qui proposa le premier, en 1784, de décaler les horaires afin d’économiser de l’énergie. On devra attendre en 1916 pour qu’un pays, l’Allemagne en l’occurrence, adopte cette pratique. Au Canada, une première loi sera adoptée en 1918 pour instaurer cet usage. Et, durant la Deuxième Guerre mondiale, le gouvernement fédéral imposa l’heure avancée à l’année à la grandeur du Canada.

Depuis 2006, l’heure avancée d’été est instaurée du deuxième dimanche de mars jusqu’au premier dimanche de novembre.

Notons que le changement d’heure est maintenant de compétence provinciale. Ainsi la Saskatchewan est la seule province au Canada à ne pas changer l’heure.

Économie d’énergie

À l’origine, l’idée d’avancer l’heure en été permettait de synchroniser les heures où nous sommes éveillés — et actifs au travail — avec les heures d’ensoleillement. Cela devait aussi réduire la consommation d’énergie en réduisant l’utilisation de l’éclairage le soir.

De nos jours, cet avantage est très limité, car l’éclairage représente moins de 5 % des coûts en électricité des ménages. Cette tendance s’accentue d’ailleurs grâce aux nouvelles ampoules moins énergivores. C’est plutôt le chauffage qui est désormais l’élément le plus important dans la consommation d’électricité des ménages, représentant plus de 50 % de la facture, mais son utilisation est surtout influencée par les conditions météorologiques.

Le changement d’heure peut affecter le cycle de sommeil pendant une ou deux journées. Cependant, pour les personnes plus vulnérables, ce changement peut avoir des effets plus néfastes, allant jusqu’à des troubles de l’attention et de l’appétit, une baisse des capacités de travail et une augmentation du nombre de dépressions.

Pourquoi continue-t-on de changer l’heure ?

À peine 20 % de la population mondiale change l’heure au cours de l’année. Sachant que les avantages énergétiques sont très limités, on peut se demander pourquoi on change encore l’heure deux fois par année.

La principale raison est de nous arrimer avec les États-Unis, notre principal partenaire économique. Il y a aussi la tradition, qui remonte à près d’un siècle.

Enfin, cela représente un bon rappel de changer les piles de nos détecteurs de fumée.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
3 Commentaire(s)
Portrait de Brigitte
Brigitte

Moi, j’aime bien qu’on avance l’heure. C’est bon pour le moral!

Portrait de diane carriere
diane carriere

moi j'aime bien que l'on change l'heure , mais mon chum non cela le perturbe beaucoup .

Portrait de Khaled
Khaled

Pour moi je n'ai jamais compris pourquoi change-t-on l'heure. Pour la consomption de l’énergie (le petit part du consomption humaine direct, comparant de tout la consomption industriel et trafic etc.), on peut seulement réveiller une heure avant (ou après), aller au travail une heure avant, et retourner chez soi une heure avant... sans changer l'heure elle même, c'est moins de trouble pour comprendre bien le temps, pour communiquer et se déplacer à travers le monde.

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous