Blogue

Quand l’évolution fleurit

Quand l’évolution fleurit
Credit: Espace pour la vie (Gilles Murray)
Quand l’évolution fleurit
Quand l’évolution fleurit

Une des plus grandes révolutions du règne végétal est l’apparition des fleurs. Arrivées tardivement dans le cours de l’évolution - il y a quelque 130 millions d’années - celles-ci ont radicalement transformé la face du monde. Incursion dans une opération séduction réussie !

Au cours de leurs milliards d’années d’existence, les végétaux ont beaucoup évolué. Des algues aux arbres, ils ont su constamment « innover » pour survivre dans un environnement changeant. Ils ont ainsi acquis des adaptations révolutionnaires, telles que la tige, les feuilles, le bois ou les graines. Ces mutations leur ont permis de se répandre sur tous les continents et de perfectionner leurs modes de reproduction tout en générant une incroyable diversité. L’apparition des fleurs fut probablement un de leur plus grand succès.

Avant leur arrivée, la Terre était surtout recouverte de plantes dites gymnospermes (conifères et proches parents aujourd’hui), de mousses et de fougères. Elles se reproduisaient surtout au gré du vent ou de l’eau.

Si les gymnospermes ont été les premières à utiliser des animaux (insectes) pour aider à leur reproduction, l’arrivée des fleurs avec les angiospermes (plantes à fleurs) a vraiment permis d’exploiter au maximum cette stratégie. En rassemblant les organes mâles et femelles dans une même structure, les fleurs peuvent plus facilement s’adapter à la pollinisation par les insectes ou les petits animaux. En passant d’une fleur à l'autre, ceux-ci transfèrent le pollen et le déposent exactement où il le faut pour qu’il y ait fécondation.

De plus, lorsqu’une fleur est fécondée, la cloison de l’ovaire se transforme pour produire un fruit qui protège les pépins ou leurs noyaux par son enveloppe. Mieux encore, en étant mangées par les animaux, les semences sont répandues de façon plus efficace.

Le succès de cette stratégie a tout simplement été phénoménal. Les angiospermes sont devenues le groupe de plantes le plus répandu sur la surface terrestre. On en trouve de nos jours environ 369 000 espèces, alors que les conifères et leurs proches parents en comptent à peine 1100.

Aujourd’hui, les fleurs sont essentielles à la survie d’un grand nombre d’insectes et d’animaux, comme nous, les humains !

Elles nous nourrissent, nous abritent et enchantent notre vie.  Dominantes dans le paysage végétal actuel, les plantes à fleurs connaîtront-elles un jour, à leur tour, un déclin au profit de formes et de stratégies plus adaptées à notre environnement changeant ? L’avenir (et nos descendants) nous le dira.

L’Odyssée des plantes

L’évolution des plantes est fascinante. Pour la vivre, le Jardin botanique a mis sur pied un parcours qui vous permet d’explorer et de vivre l’émergence des grandes structures végétales. Une véritable épopée…

Au Jardin botanique, du 22 juin au 31 octobre

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous