Blogue

Un continent-flottant de déchets dans le Pacifique

Jeune albatros sur une île de l'archipel d'Hawaï
Un continent-flottant de déchets dans le Pacifique

À l'approche du Jour de la Terre(22 avril), de nombreux organismes profitent de l'occasion pour souligner à quel point notre planète a besoin d'être protégée. Et parfois de petites actions telles que le recyclage peut faire toute une différence... Notamment pour diminuer la quantité de déchets qui se retrouvent dans nos océans.

Une découverte déconcertante

En 1997, le capitaine Charles Moore découvre un "continent-flottant" de déchets de plastique de 700 000 km2 soit l'équivalent de la moitié de la superficie du Québec. La densité du plastique y était à l'époque 6 fois supérieure à celle du plancton. Ces débris de plastique sont à 80 % de source terrestre, amenés par le vent et les rivières d'Asie et d'Amérique du Nord et vont s'accumuler au centre du gyre du Pacifique Nord. Ces déchets qui flottent entre deux eaux sont indétectables de l'espace, du haut des airs et même du pont des gros navires. On a depuis découvert d'autres continents de déchets au sein des gyres des autres océans du globe.

Polymères éternels

Tous les plastiques produits au cours des derniers 60 ans existent encore et seront encore là dans 500 ans. On estime la production historique totale de plastique à plus de deux milliards de tonnes. Les polymères artificiels ne sont pas biodégradables. Seuls les rayons UV du soleil et l'oxygène de l'air parviennent à les dégrader après plusieurs siècles d'exposition, s'ils ne sont pas enfouis ou immergés.

Les plaques de déchets océaniques, destination ultime des déchets de la Terre

Les débris de plastique flottants ont tendance à se concentrer, soit dans le centre des gyres océaniques, soit sur les côtes.  Les débris côtiers sont devenus une menace tant du point de vue des écologistes que pour l'industrie touristique. Après quelques années les débris de plastique flottants se brisent en morceaux de plus en plus petits de plastique.  Ils finissent par former une "soupe de plastique" dont on ignore encore tous les impacts possibles sur la vie marine.

Plastiques indigestes 

Ces déchets "éternels" posent de nombreux problèmes à la vie marine. Les tortues marines avalent des sacs de polyéthylène qui ressemblent à des méduses, leur nourriture de prédilection, ce qui obstrue leur tube digestif. Les oiseaux de mer, quant à eux, confondent les bouchons de polypropylène, les vieux stylos, briquets et autres objets de petite taille avec leur nourriture. Ils rapportent même leur trouvaille mortelle à leurs oisillons. On retrouve les carcasses décharnées de ces oiseaux remplies de cette funeste collection. Les filets en matière synthétique perdus ou abandonnés au gré des courants marins continuent à pêcher tout seul, jour après jour, véritable pêche fantôme qu'aucun pêcheur ne réclame.

Et si on se ramassait!

Le recyclage est une des solutions pour permettre de réduire la quantité de plastique dans l'environnement.  Un changement d'attitude radical face à la gestion de nos déchets s'impose. N'oublions pas que chaque geste compte. La terre vous remercie d'y penser.Pour plus d'informations sur le sujet :

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
4 Commentaire(s)
Portrait de Dolores Gionet
Dolores Gionet

L'état de notre planète est inquiétant et il faudrait trouver des solutions. Est-ce qu'avec ces placstics pourait-on faire autre chose et ainsi les ré-utiliser? Y a-t-il de la recherche à cet effet?
Pourrait-on laisser des bacs de recyclage ça et là aux coins de rue pour que les gens aient un endroit où jeter ces déchets au lieu de les jeter par terre. Si chacun nettoie son entourage physique immédiat est-ce que ça inciterait le voisin à en faire autant?

Ce blogue fait réfléchir c'est certain.

Portrait de Sarah
Sarah

Ces informations sont consternantes. Nous savons depuis longtemps que les dépotoirs sont pleins. Mais je n'avais jamais entendu parler de ces continents de plastique. C'est affreux.

À quand le recyclage obligatoire? Je recycle beaucoup, mais je crois que les gouvernements devraient agir maintenant pour l'avenir.

Portrait de michel tudeau
michel tudeau

Que nous fassions tous l'erreur de balancer nos déchets n'importe où et n'importe comment est une chose; le plus désolant dans cette histoire, c'est que les dirigeants, responsables et médias (à l'échelon planétaire) nous abreuvent d'infos répétitives débiles et omettent de nous informer de la vérité. Comme eux, je suis au courant de ce problème depuis plusieurs années; contrairement à eux, je ne dispose d'aucun moyen pour informer mes frères humains. Rechercher l'info vraie est le devoir de chacun, la faire circuler est l'affaire de tous.
Ne soyons pas inquiets, ceux qui décident de l'héritage de notre descendance exploitent la terre, contrôlent l'air, nettoient l'eau et polluent "AUX NORMES"...
Rendormez-vous sur votre confort si vous avez un peu de fric, un toit et une famille bien nourrie.
Après tout, les animaux sont condamnés à mort par un homme qui oublie qu'il n'en sortira pas vivant lui-même.
Bonne route sur la voie du début de la fin.

Portrait de Gabriela C
Gabriela C

Arrêtons de consommer à outrance. On devrai fare disparaître les sacs en plastiique à tout jamais. À quand une réglementation pour utiliser moins le plastique? Il est en train d'empoisonner les gens et la planète.

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous