Blogue

Un nouveau-né au Biodôme

Gorfou doré (Eudyptes chrysolophus)
Credit: Éric Charette (Biodôme)
Gorfou doré (Eudyptes chrysolophus)
Un nouveau-né au Biodôme

C’est l’automne à Montréal, donc le printemps en Antarctique et pour nos manchots. D’ailleurs, un de nos couples de Gorfous dorés (Eudyptes chrysolophus), reconnaissables par leur aigrette jaune au-dessus de l’œil, a donné naissance à un adorable poussin le 8 novembre dernier.

Les heureux parents, ont eu deux œufs au début du mois d’octobre. Comme d’habitude chez cette espèce deux œufs ont été pondus et seul le deuxième a été conservé. Depuis son inauguration, 21 Gorfous dorés sont nés au Biodôme.

Des parents attentifs

À l’éclosion, notre nouveau pensionnaire pesait à peine 125 grammes. À 5 jours, son poids a plus que doublé, pour atteindre 312 g, ce qui est tout à fait normal, et même recommandé pour un jeune manchot. Ses parents sont très présents auprès de lui et s’en occupent avec assiduité. En effet, ce sont des gorfous expérimentés : ils ont déjà eu 3 poussins ensemble depuis l’ouverture du Biodôme.

Assurer la survie des poussins

On grandit vite chez les Gorfous dorés. Vers l’âge de 40 jours, le jeune a tendance à vouloir quitter le nid pour explorer le vaste monde. Cela l’expose à des dangers, même dans un milieu aussi protégé que le Biodôme. D’une part, d’autres adultes — dont il viendrait traverser le territoire ou déranger le nid — pourraient l’agresser. D’autre part, il pourrait tout simplement se noyer dans le bassin. En effet, les jeunes sont recouverts de duvet jusqu’à l’âge de 3 mois environ. Or, ce sont les vraies plumes qui garantissent l’imperméabilité de l’oiseau.

Entrainement et diminution du stress

Nous profitons donc de cette période pour retirer le jeune de l’habitat et commencer son sevrage. Celui-ci dure en moyenne une trentaine de jours. Cela nous permet d’entamer son programme d’entrainement biomédical. Nous lui apprendrons à être touché et nourri à la main, à monter sur la balance, à se déplacer sur commande, etc. Tout cela pour réduire le stress lors de la manipulation des animaux et les soins vétérinaires.

Le jeune terminera sa période de sevrage lorsqu’il portera toutes ses plumes et qu’il sera aussi à l’aise dans l’eau qu’un manchot. Dès lors, il retrouvera les membres de notre colonie de Gorfous dorés dans l’écosystème des îles subantarctiques. 

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
2 Commentaire(s)
Portrait de Alma Arseneau
Alma Arseneau

Jai beaucoup aimé lire votre petite histoire Merci a la prochaine
Alma

Logo
Espace pour la vie

Bonjour Alma,
Merci beaucoup pour votre commentaire, c'est très apprécié!
L'équipe du blogue

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous