Blogue

Un spectacle qui en met plein la vue… et les narines!

Amorphophallus titanum en fleur
Credit: U.S. Botanic Garden, Wikipédia.
Amorphophallus titanum en fleur, © U.S. Botanic Garden, Wikipédia.
Un spectacle qui en met plein la vue… et les narines!

Les visiteurs du Jardin botanique de Montréal qui circulent dans la Serre des orchidées et des aracées ces jours-ci ont la chance d’observer l’une des plantes les plus fascinantes du règne végétal : l’arum titan (Amorphophallus titanum). L’espèce est célèbre en raison de son immense inflorescence à la forme suggestive (d’où son nom scientifique) et de l’odeur pestilentielle (surtout perceptible la nuit) émise lors de sa brève et imprévisible floraison. Peu fréquente en culture et rarement observée dans son milieu naturel, sa floraison constitue toujours un événement exceptionnel.

Le spécimen présenté dans la serre du Jardin botanique est sur le point de fleurir (la photo ci-dessus ne représente pas la plante du Jardin botanique mais un autre spécimen qui a fleuri aux États-Unis), mais il nous est impossible de déterminer le moment exact de sa floraison. C’est un peu comme un accouchement : à partir de maintenant, cela peut se produire n’importe quand!

Une espèce vulnérable

L’arum titan appartient à la famille des aracées, dont font aussi partie les anthuriums et les spathiphyllums qui ornent souvent nos intérieurs. L’espèce est endémique des forêts tropicales humides de Sumatra, dans l’archipel indonésien. Elle y a été découverte en 1878 par le botaniste italien Odoardo Beccari. Menacée par la déforestation et le pillage, elle a été désignée, en 1997, « espèce vulnérable » sur la Liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature.

La plante de la démesure

Tout est disproportionné chez l’arum titan. Dans le sol, son tubercule – le plus gros du règne végétal – peut mesurer plus d’un mètre de diamètre et peser plus de 100 kg. De cet organe de réserve émerge une feuille unique pouvant atteindre la taille d’un petit arbre. Cette feuille dépérit après environ 4 à 6 mois. La plante entre alors en dormance avant de produire une nouvelle feuille. Le cycle de croissance et de dormance se poursuit, le tubercule grossissant petit à petit jusqu’à ce qu’il ait accumulé suffisamment d’énergie pour produire l’une des plus grandes inflorescences au monde. Culminant parfois à plus de trois mètres de hauteur, cette inflorescence est composée d’une spathe (grande bractée) entourant le spadice (colonne portant les fleurs). Les centaines de petites fleurs mâles et femelles sont situées à la base du spadice, dissimulées par la spathe.   En culture, l’arum titan peut mettre 10 à 15 ans avant de fleurir une première fois. Par la suite, si les conditions sont optimales, il peut produire une inflorescence tous les 3 ans environ.

La « fleur cadavre »

Lorsque l’arum titan s’apprête à fleurir, son inflorescence s’allonge pendant environ 2 à 3 semaines. La floraison proprement dite est cependant éphémère (48 à 72 heures) et très difficile à prévoir. Une fois la spathe déployée, le spadice émet de la chaleur et une puissante odeur de viande avariée qui attire les insectes pollinisateurs (coléoptères et mouches). L’odeur serait perceptible à plusieurs centaines de mètres à la ronde. Ce « parfum » est émis le soir et la nuit du premier jour de floraison, alors que les fleurs femelles sont réceptives à la pollinisation. En matinée, l’odeur commence à s’estomper. Une fois la floraison terminée, l’inflorescence dépérit rapidement et la plante entre en dormance jusqu’à l’émission d’une feuille puis, éventuellement, d’une nouvelle inflorescence. L’arum titan produit une odeur si intense que les Indonésiens l’ont surnommé la « fleur cadavre ».  Mais attention, si bon nombre des quelque 200 espèces d’Amorphophallusémettent des odeurs nauséabondes, certaines produisent des arômes de bananes, de carottes ou même de chocolat!

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
10 Commentaire(s)
Portrait de eric
eric

je ne suis pas certain d'avoir bien compris!! As-t'elle fleurie. ais-je raté la fleuraison malgré malgré le suivie que j'ai essayé de faire?

Portrait de espacepourlavie
espacepourlavie

Bonjour Eric,

Malheureusement, la plante n'a pas fleuri, le cycle floral ne s'est pas complété. C'est un phénomène courant dans les jardins botaniques comme dans la nature. La bonne nouvelle, c'est que le tubercule de la plante est intact. Il entrera en dormance jusqu'à la prochaine floraison, dans 3 à 7 ans.

Ce sera un rendez-vous!
Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie,
L'Équipe du blogue

Portrait de Helliet Didier
Helliet Didier

Je me suis déplacé déjà 3 fois pour voir cette plante. Malheureusement, l'arum Titan n'a toujours pas fleuri.
Par ailleurs, il est dommage lorsque la plante aura fleuri que le jardin botannique soit fermé la nuit. Nous ne pourrons pas vraiment sentir l'odeur la journée.

Portrait de Durocher jean C
Durocher jean C

À l'heure de l'information par internet, c'eut été judicieux qu'une "webcam" diffuse le spectacle de cette floraison en direct ( mais... budget oblige probablement... ). J'irai certainement voir cette plante fascinante. Ç'a aurait donné encore plus de visibilité au JBM.

Portrait de MARTINUS MOOIJEKIND
MARTINUS MOOIJEKIND

PAS CROYABLE

Portrait de Antoine
Antoine

Où est-il préférable de regarder pour s'assurer de ne pas manquer la floraison ?

Portrait de Elena Maltseva
Elena Maltseva

Il faut absolument que je vienne la voir!

Portrait de Mamie En cavale
Mamie En cavale

Est-ce vraie qu'elle est en train de pourrir?

Portrait de espacepourlavie
espacepourlavie

Bonjour,

Non, la plante n'est pas en train de pourrir. Le cycle floral de la plante ne s’est pas complété, sa thermogenèse a complètement stoppé et les fleurs mâles n’ont pas libéré de pollen. C’est un phénomène courant qui s’est également produit dans les autres jardins botaniques ailleurs dans le monde, mais aussi, dans la nature. Le spadice et le spathe vont lentement et normalement se dessécher.

Le tubercule de l’Arum titan, sain et intact, entrera en dormance jusqu’à la prochaine floraison qui prend en moyenne de 3 à 7 ans, le temps que la plante rassemble suffisamment d’énergie pour une nouvelle, ambitieuse et spectaculaire floraison.

C'est un rendez-vous!
Cordialement,
L'équipe du blogue

Portrait de Yann Nedellec
Yann Nedellec

WOW! Une beauté si grande, MAJESTUEUSE! Je dois aller la voir! Un organe génital de cette taille ça ne se voit pas souvent mdr !