Blogue

Une comète pour finir l’année en beauté

La Comète Lovejoy près de la Grande Ourse
Credit: NASA/MSFC/MEO/Aaron Kingery
La Comète Lovejoy près de la Grande Ourse
  • La Comète Lovejoy près de la Grande Ourse
  • La comète 46P/Wirtanen en décembre 2018
Une comète pour finir l’année en beauté

La fin de l’année 2018 pourrait bien nous réserver une belle surprise : une comète visible à l’œil nu.

Les comètes sont des blocs de glace et de roche de la grosseur d’une montagne. En s’approchant du Soleil, ces corps célestes sont chauffés et effrités par le vent solaire, ce qui crée un halo diffus autour de leur noyau, appelé le coma, et deux longues queues pouvant atteindre plusieurs millions de kilomètres de longueur.

Certaines comètes ne passent qu’une seule fois près du Soleil et retournent ensuite dans les confins du système solaire. D’autres comètes au contraire repassent régulièrement près du Soleil. La plus célèbre d’entre elles est la comète de Halley qui revient tous les 76 ans. Son prochain passage est prévu en 2061.

Caractéristiques de la comète 46P/Wirtanen

En attendant, nous pourrons observer en décembre le retour de la comète 46P/Wirtanen. Cette comète a été découverte le 17 janvier 1948 sur une photographie prise à l’observatoire Lick par l’astronome Carl Alvar Wirtanen. Le noyau de la comète est relativement modeste, ne faisant que 1,1 km de diamètre, comparativement à 16 km pour la comète de Halley.

La comète 46P/Wirtanen boucle son orbite autour du Soleil en 5,44 années. Au cours de son orbite, elle s’approche à 158 millions de km du Soleil et s’en éloigne à plus de 767 millions de km.

Que pourra-t-on voir lors du passage de cette année ?

Le passage de cette année pourrait être spectaculaire, car la comète passera à seulement 11,6 millions de km le 16 décembre, soit à peine 4 jours après être passé au plus près du Soleil. Le noyau devrait alors être encore très actif et la comète très brillante.

Les astronomes estiment que la comète pourrait atteindre une magnitude de 3, soit une luminosité suffisante pour être observée à l’œil nu, ce qui est rare. Au moment d’écrire ces lignes, l’évolution de la luminosité de la comète est en accord avec les prédictions. Il faut cependant être prudent, car beaucoup d’éléments influencent la luminosité des comètes. Parfois, des comètes ont un surcroit de luminosité, soit parce qu’une région du noyau est plus active ou que ce dernier s’est fragmenté.

La comète sera favorablement située dans le ciel de l’hémisphère nord pour faciliter son observation. Elle se dirige vers la constellation du Taureau. Vous pourrez donc l’observer après le coucher du Soleil du côté est. Pendant les soirées du 15 et 16 décembre, elle sera à droite de l’amas de Pléiades. Une belle occasion d’admirer deux bijoux du ciel en même temps. Le 23 décembre, elle sera à droite de l’étoile brillante Capella dans la constellation du Cocher.

La comète se présentera comme une tache floue dans le ciel et sera plus facile à distinguer aux jumelles ou avec un télescope de faible grossissement. Même si les comètes sont assez rares et difficiles à observer, en voir une brillante est toujours impressionnant.

Alors, souhaitons que la comète 46P/Wirtanen nous offrira un magnifique cadeau céleste pour le temps des fêtes.

Découvrez la trajectoire de la comète 46P/Wirtanen en décembre 2018

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous