Menu global

Boisé des frênes

Français
Traversé par un sentier, ce boisé est fréquenté par les marcheurs et les amateurs d’observation de la nature
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)

Le Boisé des frênes est l’un des rares espaces forestiers du Jardin botanique issu d’une régénération naturelle. Traversé par un sentier, il est fréquenté par les marcheurs et les amateurs d’observation de la nature. La canopée de cette frênaie est dominée par près de 500 frênes de Pennsylvanie (Fraxinus pennsylvanica) et plus de 200 ormes d’Amérique (Ulmus americana). Toutefois, le sous-bois comptait auparavant plusieurs espèces envahissantes; les plantes indigènes y étant peu représentées.

Grâce à une aide financière octroyée aux Amis du Jardin botanique de Montréal par le programme ÉcoAction d’Environnement Canada et l’appui de plusieurs partenaires, le projet de restauration du Boisé des frênes a été mis de l’avant en mai 2008. Il a permis d’initier la mise en valeur du boisé en procédant d’abord à l’arrachage de milliers de plants de nerprun cathartique (Rhamnus cathartica) et d’anthrisque (Anthriscus sylvestris), deux espèces envahissantes. Par la suite, de nombreux végétaux indigènes propres à ce milieu y ont été introduits, incluant des arbres, des arbustes, des fougères et des herbacées.

Add this

Partager cette page