Menu global

Carnet horticole et botanique

Camouflage du feuillage des bulbes

Français
Floraison printannière - naturalisation.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

Le feuillage des plantes bulbeuses à floraison printanière se dégrade rapidement après la floraison.

Cependant, on ne devrait pas le supprimer trop rapidement car les feuilles doivent, par le biais de la photosynthèse, produire des éléments nutritifs qui seront emmagasinés dans les bulbes. Ces réserves sont indispensables à leur croissance la saison suivante. En fait, on devrait laisser le feuillage jusqu'à ce qu'il soit devenu jaune et sec.

Voici quelques solutions qui vous permettront de contourner ce problème esthétique :

  • Quoique la préparation du sol et la plantation ne soient pas toujours faciles à réaliser, on peut camoufler le feuillage vieillissant en plantant des annuelles entre les bulbes.
  • On peut également transférer les bulbes dans un autre endroit du jardin et les remettre en place à l'automne.
  • Au lieu de déterrer vos plantes au printemps, vous pouvez, à l'automne, planter vos bulbes dans des pots en plastique noir comme ceux dans lesquels on vend des arbres ou des plantes tropicales. Les pots seront alors enfouis dans le sol et recouverts de plusieurs centimètres de terre. Le printemps suivant, après la floraison, vous pourrez déterrer et remiser les pots dans un emplacement moins visible mais ensoleillé. Vous n'aurez, dès lors, qu'à placer les annuelles dans les trous laissés vacants. À l'automne, vous pourrez réinsérer les potées de bulbes à leur place.

Add this

Partager cette page