Menu global

Carnet horticole et botanique

Asclépiade tubéreuse

Français
  • Plantes indigènes
L’asclépiade tubéreuse
Crédit photo : Gilles Murray

Onglets

Botanique

Origine et description

L’asclépiade tubéreuse mesure environ 20 à 60 cm de hauteur. Contrairement aux autres asclépiades dont les feuilles sont opposées sur la tige, les feuilles de cette espèce sont disposées en alternance sur la tige. Ses inflorescences en ombelles se distinguent aussi par leurs fleurs éclatantes jaune-orangé. Cette espèce aime les sols calcaires et ne tolère pas l’ombre. On la retrouve dans les milieux ouverts, rocheux et secs, comme les rivages calcaires et les alvars.

Il existe trois variétés de cette espèce en Amérique du Nord. On retrouve l’espèce dans l’ensemble des États-Unis, mais seule la variété interior (Asclepias tuberosa var. interior) se trouve au Canada, dans quelques localités du sud de l’Ontario et de l’ouest du Québec.

Au Québec, cette plante est très rare. On ne la trouve que sur deux sites, dont un qualifié d’« historique », car elle y est maintenant considérée comme disparue.

La faible quantité d’individus sur le territoire du Québec, la rareté de son habitat et la menace potentielle de la cueillette de spécimens pour des fins médicinales et horticoles ont justifié la désignation de l’Asclepias tuberosa var. interior comme espèce menacée au Québec en 2005.

Elle est dorénavant protégée en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. Dans le but de sauvegarder la seule population existante au Québec, la loi ne permet pas de vendre cette espèce au Québec, et ce, afin d’éviter toute cueillette en milieu naturel.

Pour en savoir plus 
L’asclépiade tubéreuse, une espèce désignée menacée au Québec

Nom commun

Asclépiade tubéreuse

Nom latin

Asclepias tuberosa

Nom commun anglais

Famille botanique

  • Apocynaceae

Add this

Partager cette page