Menu global

Carnet horticole et botanique

Chrysalidocarpus

Français
  • Plantes d'intérieur
Chrysalidocarpus lutescens
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Josée Bouthot)

Onglets

Botanique

Origine et description

Le Chrysalidocarpus lutescens est un palmier de plus de dix mètres de hauteur qui est originaire de Madagascar où il pousse sous des conditions de lumière vive, chaudes et humides. De croissance lente, ce palmier touffu aux feuilles vert pâle et aux tiges jaunâtres peut atteindre deux mètres de haut dans nos maisons. Il porte de longues feuilles arquées de plus de 90 cm et composées de 40 à 60 paires de folioles étroites.

Espèces, cultivars et plantes apparentées

Chrysalidocarpus lutescens est la seule espèce cultivée comme plante d'intérieur.

Nom commun

Chrysalidocarpus / Palmier d'Arec

Nom latin

Chrysalidocarpus lutescens (syn. Areca lutescens)

Nom commun anglais

Famille botanique

  • Arecaceae
Horticulture

Conditions de croissance

Le chrysalidocarpus demande une lumière vive et il tolère le soleil à l'hiver. Placez-le de préférence près d'une fenêtre orientée à l'ouest ou à l'est. La température doit être élevée, entre 18 et 22 ºC tout au long de l'année, avec un maximum de 27 ºC en été et un minimum de 13 ºC en hiver. Maintenez un taux d'humidité de l'air élevé.

Facilité de culture

La culture du chrysalidocarpus est assez difficile car il demande une luminosité importante et une forte humidité atmosphérique. La floraison est inexistante dans nos maisons.

Arrosage et fertilisation

En période de croissance, arrosez copieusement mais ne laissez jamais la base du pot baigner dans l'eau pour éviter la pourriture des racines. Laissez le terreau s'assécher légèrement entre les arrosages. En hiver, espacez les arrosages, surtout si les températures sont fraîches ou la luminosité est plus faible. Fertilisez deux ou trois fois pendant la période de croissance avec un engrais équilibré pour plantes d'intérieur ou un engrais tout usage comme le 20-20-20.

Taille et entretien

Une bonne pratique consiste à doucher périodiquement le feuillage à l'eau tiède de façon à nettoyer et dépoussiérer la plante. Supprimez les vieilles feuilles séchées.

Rempotage

Cette plante préfère les sols légers qui se drainent bien. Utilisez un substrat composé par exemple de terreau, de tourbe de sphaigne et de perlite ou de sable grossier ou un terreau commercial pour plantes d'intérieur. Le chrysalidocarpus aime être à l'étroit dans son pot. Rempotez-le lorsque les racines forment une masse compacte dans le pot, soit à tous les deux ans ou plus.

Multiplication

Ravageurs et maladies
Désordres physiologiques

Add this

Partager cette page