Menu global

Les broméliacées

Français
Les plantes épiphytes vivent perchées sur les arbres à la Serre de la forêt tropicale humide.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

Groupe tab

Description

Les broméliacées, une famille dont la moitié des 2 400 espèces connues sont épiphytes, présentent des formes très variées et des floraisons souvent spectaculaires. Elles sont caractéristiques des forêts tropicales des Amériques, puisqu’une seule espèce vit en Afrique de l’Ouest.

Dans la famille des Broméliacées, on trouve une grande diversité évolutive. Les espèces de cette famille sont parmi les plus spécialisées chez les Angiospermes (ou plantes à fleurs); elles sont adaptées à des conditions extrêmes et capables de subir différents stress provoqués par les conditions du milieu.

Un type de croissance inhabituel et une réduction de l'appareil végétatif caractérisent les plantes de ce groupe. La fleur des Broméliacées a évolué de façon à s'adapter à une grande variété d'agents pollinisateurs.

Parmi les 40 000 espèces ou plus de Monocotylédones, seules les Broméliacées possèdent cette combinaison particulière de caractères des graines, des fleurs et des fruits ainsi que des trichomes (poils) peltés.

La collection du Jardin

De nombreux spécimens de la collection de Broméliacées sont présentés dans la serre d'exposition Forêt tropicale humide. Les Broméliacées partagent cette serre avec des représentants d'autres familles tropicales comme les Aracées, les Orchidacées, les Maranthacées, les Zingibéracées, les Népenthacées, etc.

Dans cette serre, les Broméliacées ont comme support arbres fabriqués, formés de tuyaux soudés et entourés de sphaigne et de liège. Cette position met en évidence leur caractère épiphyte. Une plante épiphyte est une plante vivant sur une autre sans en tirer sa nourriture. La plante hôte sert uniquement de support. Il n'y a pas d'échanges physiologiques entre les deux.

La collection de Broméliacées du Jardin n'est pas restreinte aux plantes présentes dans la serre d'exposition. Une grande partie de la collection se trouve dans les serres de collection qui sont fermées au public.

La collection comprend environ 30 genres et près de 400 espèces, variétés et cultivars. Il s'agit là d'une bonne représentation puisque cette famille compte 44 genres et environ 2 000 espèces, dont 500 espèces de Tillandsia. Certaines espèces ont été récoltées directement dans la nature, mais la plupart proviennent d'échanges avec d'autres jardins et d'achats chez des commerçants.

Où et quand la voir

Serre de la forêt tropicale humide : toute l'année.

Les textes proviennent d'articles de Denis Barabé et Suzanne Forget parus dans la revue Quatre-Temps.