Menu global

Carnet horticole et botanique

Carnivorisme chez les plantes

Français
Drosera binata
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Plusieurs champignons sont carnivores (Lloyd, 1942). Chez les plantes supérieures, sept familles possèdent des espèces carnivores (Tableau); la septième, les Dioncophyllacées s'est ajoutée tout récemment à la liste à cause de l'un de ses représentants, Triphyophyllum peltatum (Green, 1979). Le carnivorisme existe probablement chez beaucoup d'autres végétaux, bien qu'à un degré moindre (Simons, 1981). Des recherches récentes ont même démontré qu'il existait des plantes dont les graines sont recouvertes d'un mucilage capable d'attirer, de tuer et de digérer de très petits organismes comme des larves de moustiques, des protozoaires, etc. (Barber, 1977). Leur germination et les débuts de leur croissance en seraient alors favorisés. Plante tropicale rare pensez-vous? Détrompez-vous. Ce phénomène a été découvert chez la bourse-à-pasteur (Capsella bursa-pastoris), une des mauvaises herbes les plus fréquentes de nos villes.

Références :

  • Barber, J.T. Interactions Between Mosquito Larva and Mucilaginous Plant Seed, Mosq. News, vol. 36, 1976, p. 301-307.
  • Lloyd, F.E. The Carnivorous Plants, Mass., Chronica Botanica Company, 1942, 352 p.
  • Simons, P. « How Exclusive Are Carnivorous Plants? », Carnivorous Plant Newsletter, vol. 10, 1981, p. 65-68.

Add this

Partager cette page