Menu global

Heteropteryx dilatata

  • Collection vivante
Crédit photo : Insectarium de Montréal, René Limoges

Groupe tab

Description

Ce gros insecte épineux aux longues antennes est très impressionnant!

L’aspect des mâles et des femelles est très distinct. Le corps de la femelle, qui peut atteindre une taille de 16 cm et un poids de 50 grammes, est armé de nombreuses épines plus ou moins longues. Alors que la femelle est généralement vert feuille, le mâle est brunâtre. Celui-ci mesure environ 9 cm et possède de grandes ailes de couleur prune grâce auxquelles il effectue des vols de courte distance.

Provenance du spécimen

Malaysia
Nom français
Phasme dilaté
Nom scientifique
Heteropteryx dilatata
Nom anglais
Jungle nymph
Classe
Insectes
Ordre
Phasmatoptères
Famille
Phasmatides
Cadre de vie

Alimentation

Il mange les feuilles de plusieurs plantes de la forêt tropicale, y compris le goyavier.

Habitat

Le phasme dilaté vit dans les forêts tropicales.

Distribution géographique

Espèce commune dans l’ouest de la Malaisie.

Rôle écologique

Cet insecte phytophage participe à l’équilibre du milieu naturel.

Comportements particuliers

Le phasme dilaté est un as du camouflage.

Cet insecte est actif durant la nuit. Il passe généralement la journée caché dans la végétation dont il se nourrit.

Cette espèce, particulièrement la femelle, utilise plusieurs stratégies de défense. Tout en produisant une sorte de sifflement avec ses ailes, elle peut replier son abdomen vers le haut de façon à saisir le prédateur avec ses pattes arrière munies d’épines. Elle peut aussi faire fuir son ennemi en sécrétant une substance irritante. Si ces comportements échouent, elle mordra l’adversaire avec ses puissantes mandibules. Le mâle se défend d’une façon similaire, mais souvent, sa première réaction consiste à rester immobile, feignant la mort. Si le prédateur reste sur place, le phasme l’intimidera en ouvrant ses ailes vivement colorées.

À savoir

Statut

Le commerce de cette espèce vers l’Europe constitue une sérieuse menace.

Croyance populaire

Les Malaisiens ne tuent pas cet insecte, croyant que cela attire le mauvais sort.

Faits intéressants et curiosités

Ce phasme peut passer beaucoup de temps à nettoyer ses antennes.

À l'Insectarium

En captivité, ce phasme se nourrit de feuilles de ronces, de chênes et d’autres plantes.

La longévité du phasme dilaté est relativement élevée; elle peut dépasser un an chez la femelle. Le mâle vit généralement de 6 à 9 mois.

Les éleveurs doivent se montrer patients, car les oeufs prennent souvent de 12 à 16 mois à éclore et les nymphes, autant de temps à se transformer en adultes.

L’Insectarium de Montréal a vu naître un spécimen gynandromorphe, c’est- à-dire en partie mâle et en partie femelle. Ce phénomène rare survient quelque fois chez cette espèce.

Add this

Partager cette page