Menu global

Carnet horticole et botanique

Coloris d'automne des arbres

Français
Jardin des Premières-Nations en automne.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

Merveilles d'automne!

Les feuilles du bouleau jaunissent tandis que celles de l’érable se teintent d’or, d’orange, de rouge et de vert. Pourquoi?

À l'automne, les journées courtes et les températures froides stimulent la production d’éthylène, l’hormone responsable de la chute des feuilles. Peu à peu, un tampon de liège se forme et bloque les canaux conduisant la sève vers la feuille. Celle-ci survit quelque temps en digérant ses propres réserves.

Lorsque les minéraux essentiels ne sont plus disponibles, la chlorophylle (pigments verts) disparaît pour faire place à des pigments jaunes (carotènes et xanthophylles) normalement masqués par le vert. C’est le cas du bouleau blanc.

Chez l'érable, le tampon de liège n’est pas totalement étanche et laisse passer un peu de sève brute dans les feuilles. Il en résulte une accumulation forcée de sucre dans leurs tissus, ce qui cause la formation de pigments rouges (phénols et anthocyanes). Ces pigments changent de couleur selon l'acidité du milieu : rouge vif en sol acide et violacé en sol alcalin. Au même moment, le pourcentage de chlorophylle (vert) diminue peu à peu, dévoilant les carotènes (jaune). Voilà pourquoi on peut voir des feuilles d'érable se teinter simultanément de vert, de jaune et de rouge.

Add this

Partager cette page