Menu global

Carnet horticole et botanique

Comment cultiver la pomme de terre ? Mode d’emploi

Français
Comment cultiver la pomme de terre ? Mode d’emploi

La pomme de terre est une vivace non-rustique cultivée en annuelle au Québec.

Il existe des variétés hâtives (moins de 120 jours), de saison ou tardives (150 jours). Les pommes de terre nouvelles sont des variétés cueillies avant maturité (souvent hâtives ou de saison), et celles de conservation (tardives) sont récoltées à pleine maturité lorsque les plants fanent au champ.

Notre conseil :

procurez-vous des patates certifiées sans maladies chez des semenciers ou simplement biologiques (Non-OGM et non irradiées) au marché.

Germination et plantation

  • Prenez de l’avance si le temps vous le permet et faites germer vos pommes de terre dans un sac en papier ouvert que vous disposerez à la lumière indirecte du soleil, à une température de 20 °C environ. Cette étape n’est pas indispensable, sauf si vous voulez vous assurer que votre patate n’est pas irradiée.
  • Attendez que le sol soit suffisamment dégelé et ressuyé (suffisamment asséché) au printemps vers la mi-mai. Une température de 10 °C (jour et nuit) est un bon indicateur. Si l’on annonce du gel, buttez-les (c’est-à-dire créer un monticule de terre autour du plant).
  • Ameublissez le sol et creusez une tranchée ou un trou de 12 cm de profondeur. Vous pouvez couper les patates en plusieurs morceaux, tant qu’il y a au moins 2 yeux (chaque œil donnera un plant) ; une précaution à prendre si un œil ne germe pas ou se dessèche. Placez les patates à 40 cm de distance et recouvrez-les de 6 à 8 cm de terre.
  • Enfin, saviez-vous qu’il est possible de cultiver la pomme de terre en pot ? Mettez un peu de terre au fond d’un pot, et ajoutez-y les patates que vous recouvrirez de 6 à 8 cm. Au fur et à mesure de leur croissance, suivez le même principe que le buttage en ajoutant de la terre.

Entretien

  • Arrosez bien sûr, surtout en temps de sécheresse !
  • Buttez au fur et à mesure de la croissance et quelques fois durant l’été (aux 15 jours). Démarrez lorsque le feuillage atteint 20 cm de hauteur.
  • Cessez tout travail du sol dès la floraison, car cela pourrait briser les racines et retarder la croissance. La formation de tubercules coïncide avec la floraison.

Nos conseils :

  • Les tubercules se développent au bout de tiges souterraines, appelées stolons. Les tubercules peuvent produire de la chlorophylle et une substance toxique, la solanine, s’ils sont exposés à la lumière. C’est pourquoi il faut les renchausser (c’est-à-dire remettre de la terre) constamment.
  • Surveillez le doryphore de la pomme de terre. Les adultes et larves dévorent les feuilles. En prévention, vous pouvez pulvériser les plants avec un purin d’ortie et des extraits d’algues et faire une rotation en plantant à différents endroits chaque année. Sinon, écrasez manuellement les œufs de couleur orange, et faites tomber les larves et adultes dans de l’eau savonneuse pour les éliminer. L’important est de diminuer la population d’insectes et les empêcher de manger trop de feuillage, ce qui nuirait à la production de tubercules.

Récolte

  • Récoltez lorsque les tiges jaunissent et se fanent en prenant soin de ne pas blesser les tubercules avec votre outil.
  • Compostez ce qui a verdi.

Conservation

  • Faites sécher vos pommes de terre au soleil durant une journée pour ensuite les conserver à la noirceur dans un sac de papier au frais à une température d’environ 5 °C. Vous obtiendrez ainsi des pommes de terre à consommer en hiver et vous pourrez en garder quelques-unes à replanter l’an prochain.

Semenciers à pommes de terre : Ferme Tournesol, Les couleurs de la terre (Yamachiche), W. H. Perron, Semences du Patrimoine du Canada

Add this

Partager cette page