Menu global

Insectes et autres arthropodes

Comment tuer les insectes?

Français
Collection d'insectes
Credit: Xavier de Jauréguiberry

Il existe différentes méthodes pour tuer un insecte. Chacune a ses avantages et ses inconvénients, mais voici les meilleures options qui s'offrent à vous.

La congélation

Cette méthode simple et efficace ne nécessite pas l'emploi de produits chimiques. Utilisez-la de préférence aux autres lorsque c'est possible. Pour tuer les insectes par le froid, déposez-les au congélateur pour au moins trois jours. Il est préférable de mettre un seul spécimen par contenant, accompagné des notes de chasse et d’un morceau de papier essuie-tout pour éviter la condensation.

Il vaut mieux garder les spécimens au froid plus longtemps que d'avoir la désagréable surprise de se retrouver avec un insecte qui remue sur une épingle entomologique. Ceci est particulièrement important pour les bourdons et les guêpes capturés au printemps; ils ont passé l'hiver à l'état adulte et sont plus résistants au froid.

Les produits chimiques

Parmi les différents produits disponibles, l'acétate d'éthyle sort gagnant. Ce poison liquide incolore est considéré comme peu nocif pour les humains, à condition de l'utiliser correctement.

Il faut environ 30 minutes pour asphyxier la plupart des petits arthropodes et environ une heure pour les plus gros. Pour utiliser l’acétate d’éthyle, il faut préparer une chambre asphyxiante. Il s'agit d'un contenant hermétique (pot ou tube) dans lequel se trouve un matériau qui absorbe le poison et où on enferme l’insecte à tuer. La taille de la chambre asphyxiante varie selon le type d'insectes recherché.

Si vous optez pour les tubes, remplissez-les à moitié avec de la sciure de bois de feuillus. Les copeaux de bois absorberont le poison, tout en protégeant les insectes des bris. Pour activer la chambre asphyxiante, avant la chasse, il suffit de faire tomber quelques gouttes d’acétate dans la sciure. Les insectes s'enfonceront dedans et mourront. Il est possible de mettre plus d'un insecte par tube, surtout s'ils sont petits.

Pour les pots en verre ou en plastique clair résistant, placez au fond du contenant un matériau absorbant (ouate, sciure de bois, feutre). Activez la chambre asphyxiante avant la chasse avec quelques gouttes de poison.

Collez sur le pot d'acétate d'éthyle et sur chaque chambre asphyxiante une étiquette portant l'inscription POISON : ACÉTATE D'ÉTHYLE. Rangez ces contenants dans un endroit sécuritaire.

L’alcool

Les insectes qui seront mis en collection dans l'alcool peuvent être tués dans ce liquide. Les larves, les adultes à corps mou et les petits coléoptères doivent être plongés directement dans de l'alcool isopropylique (alcool à friction) à 70 ou 75 %, disponible en pharmacie.