Menu global

Concours d'architecture 2014

Français

Présentation, par M. Charles-Mathieu Brunelle, directeur d'Espace pour la vie, du concours d'architecture d'Espace pour la vie mené en 2014.

Le contexte

La Ville de Montréal lançait, le 10 février 2014, le concours d’architecture d’Espace pour la vie. Ce concours international visait trois grands projets : la Métamorphose de l’Insectarium, la Migration du Biodôme et le Pavillon de verre du Jardin botanique.

Les grandes étapes du concours

  • Décembre 2013 : Espace pour la vie convie les citoyens à prendre part aux ateliers de réflexion et de cocréation qui se tiendront en janvier 2014.
  • Février 2014 : La Ville de Montréal lance officiellement le concours international d’architecture d’Espace pour la vie.
  • Avril 2014 – 1re étape de sélection : Cinquante-neuf propositions conformes ont été reçues. Les membres du jury retiennent les quatre meilleures propositions pour chacun des trois volets.
  • Juillet 2014 – 2e étape de sélection : Les finalistes sont invités à présenter leur projet en audition publique devant des citoyens et le jury.
  • Novembre 2014 : Espace pour la vie dévoile le nom des lauréats et démarre la réalisation de la Migration du Biodôme.

Les lauréats

Migration du Biodôme

AZPML + Kanva architecture + NEUF architect(e)s + Bouthillette Parizeau + NCK

La vision de l’équipe lauréate au moment du concours 2014 en vidéo.

Métamorphose de l’Insectarium

Kuehn Malvezzi / Pelletier De Fontenay / Jodoin Lamarre Pratte / Dupras Ledoux / NCK| Berlin / Montréal

La vision de l’équipe lauréate au moment du concours 2014 en vidéo.

Pavillon de verre du Jardin botanique

Lacaton & Vassal / Frédéric Druot / FABG / SNC Lavalin | Paris / Montréal

La vision de l’équipe lauréate au moment du concours 2014 en vidéo.

Le projet

 

Les finalistes

Migration du Biodôme

  • Atelier Ville Architecture Paysage / MARC MIMRAM / Arup, ing. / Martin Roy, ing. | Québec, France
  • AZPML + KANVA architecture + NEUF architect(e)s + Bouthillette Parizeau + NCK
  • BNIM / L’ŒUF / Architecture 49 (Arcop) / Dupras Ledoux, ing. /Environnemental, ing. | Québec
  • Cloud 9 / Coll.Leclerc / N.F.O.E. / Pageau Morel, ing / SDK, ing. | Espagne, Québec

Métamorphose de l’Insectarium

  • Atelier Ville Architecture Paysage / MARC MIMRAM / Arup, ing. / Martin Roy, ing. | Québec, France
  • In Situ atelier d’architecture / Bouthillette Parizeau, ing. / SDK, ing. | Québec
  • Kuehn Malvezzi / Pelletier De Fontenay / Jodoin Lamarre Pratte / Dupras Ledoux / NCK | Berlin / Montréal
  • Lacaton Vassal / Druot / FABG / SNC-Lavalin | France, Québec

Pavillon de verre du Jardin botanique

  • in Situ atelier d’architecture / Bouthillette Parizeau, ing. / SDK, ing. | Québec
  • Kuehn Malvezzi / Pelletier de Fontenay / JLP (Jodoin Lamarre Pratte) / Dupras Ledoux, ing. / SDK, ing. | Allemagne, Québec
  • Lacaton & Vassal, architectes | France
  • Saucier Perrotte / Pageau Morel, ing. / Pasquier Jean, ing. | Québec

Le jury

  • M. Édouard François, architecte, Maison Edouard François (France) – Président du jury
  • M. Jean Beaudoin, architecte, Intégral Jean Beaudoin (Québec), 
  • M. Mario Cucinella, architecte, Mario Cucinella Architects SRL (Italie), 
  • M. Normand Hudon, architecte, Coarchitecture (Québec), 
  • M. William G. Reed, consultant en développement durable, Integrative Design Collaborative et Regenesis (États-Unis), 
  • M. Stephen R. Kellert, expert en biophilie et en développement durable, Université Yale (États-Unis), 
  • M. Charles-Mathieu Brunelle, directeur général d’Espace pour la vie, 
  • Mme Anne Charpentier, directrice de l’Insectarium, 
  • Mme Rachel Léger, directrice du Biodôme, 
  • M. René Pronovost, directeur par intérim du Jardin botanique.

Les critères d’évaluation

  • La qualité de l’intégration de l’approche biophilique dans l’architecture et le design intérieur;
  • Le respect des programmes;
  • La cohérence des circulations et la clarté du parti fonctionnel;
  • Le potentiel de la prestation à respecter le budget;
  • La qualité de l’intégration de la mécanique à l’ensemble architectural et structural;
  • La cohérence de la prestation au regard de la certification LEED Platine et le potentiel d’atteindre une certification Living Building Challenge.

Add this

Partager cette page