Menu global

Carnet horticole et botanique

Conseils de culture

Français
Camomille allemande (Matricaria recutita)
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Choix de fines herbes

Le choix des herbes à cultiver dépendra entre autres de l'espace disponible, de l'exposition plus ou moins ensoleillée du site et, bien sûr, de ses goûts personnels.

La diversité des formes, couleurs, textures et parfums des fleurs et des feuillages permet de varier les agencements. Un jardin de plantes aromatiques éveille les sens de la vue, du toucher, du goût et de l'odorat.

Emplacement et disposition

On choisit l'emplacement le plus ensoleillé possible (six à huit heures par jour) afin de favoriser la production des huiles essentielles responsables de la saveur.

Intégrées au potager, les fines herbes ajouteront à sa diversité et préviendront les invasions d'insectes indésirables. On peut aussi les regrouper en massifs, selon des tracés géométriques ou plus libres. Elles peuvent aussi être placées en bordure d'une allée ou cultivées en pots sur le balcon ou la terrasse.

Sol, semis et plantation

La plupart des herbes aromatiques requièrent un sol riche, meuble, bien drainé et de pH neutre ou légèrement alcalin. L'addition de compost ou de fumier bien décomposé améliorera la qualité du substrat.

Plusieurs espèces se sèment en pleine terre au printemps, lorsque le sol est réchauffé.

D'autres sont semées plus tôt à l'intérieur ou propagées par boutures ou par division.

Les jeunes plants sont transplantés à l'extérieur lorsque les risques de gel sont passés et après avoir subi une période d'endurcissement graduel aux conditions extérieures qui consiste à sortir les plantules quelques heures par jour pendant dix jours.

Add this

Partager cette page