Menu global

Conseils pour l'observation du Soleil

Français
Il ne faut jamais regarder directement le Soleil
Credit: Espace pour la vie (Planétarium Rio Tinto Alcan)

Mise en garde importante

Il ne faut jamais regarder directement le Soleil, à moins de placer un filtre approprié entre ses yeux et le Soleil. Les seuls filtres vraiment efficaces sont :

  • les verres de soudeur #14, disponibles dans la plupart des quincailleries;
  • les filtres spécialement conçus et homologués pour l'observation sécuritaire du Soleil, disponibles dans les boutiques d'astronomie.

L'intense luminosité de la surface du Soleil représente un grave danger pour la rétine et en particulier sa partie centrale que l'on appelle la macula. Cette zone sensible et perfectionnée de l'oeil sera le site d'absorption maximum de l'énergie solaire qui en se transformant en chaleur provoquera une brûlure des cellules rétiniennes. La brûlure de la rétine ne s'accompagne d'aucune douleur et les cellules détruites ne se régénèrent jamais. Cette page montre des exemples de dommages à la rétine causés par l'observation du Soleil.

Un filtre solaire adéquat doit diminuer les rayons infrarouges et ultraviolets sous le seuil sécuritaire, et ne laisser passer que 0,001 % de la lumière visible (densité optique de 5). Or, certains « filtres » ou « systèmes », qui semblent réduire la lumière visible à un niveau tolérable, laissent toutefois passer presque totalement les dangereux rayons infrarouges ou ultraviolets.

On doit donc proscrire complètement :

  • Les lunettes de Soleil (même très dispendieuses);
  • Les films négatifs couleurs exposés à la lumière et développés;
  • Les films à diapositives non exposés et développés;
  • Les plaques de verre enduites de suie;
  • Les filtres polarisants croisés;
  • Les acétates de couleur;
  • Tout autre filtre non conçu pour l'observation sécuritaire du Soleil!

L’observation du Soleil exige la plus grande prudence : l’intense lumière du Soleil causera presque instantanément des brûlures permanentes de la rétine. Pour l’observation directe, à l’œil nu ou avec un instrument d’optique, il est essentiel d’utiliser des filtres appropriés et conçus spécialement pour l’observation du Soleil. À moins de s'y connaître, le Planétarium de Montréal suggère plutôt de projeter l'image du Soleil sur un écran. Cette méthode présente également un avantage considérable, puisque plusieurs personnes pourront observer simultanément le passage de la silhouette de la Lune devant le Soleil. Cependant, peu importe la méthode choisie, les enfants ne devraient observer le Soleil que sous la supervision d'un adulte.

Projection avec un instrument d'optique

Projection avec une paire de jumelles

Avec une simple paire de jumelles, il est facile de projeter une image du Soleil sur un carton blanc qui sert d'écran. Pour pointer vers le Soleil, on ne peut évidemment pas regarder à travers les jumelles : on peut par contre se fier à la forme de l'ombre des jumelles. Lorsque l'image du Soleil apparaît sur l'écran, on la met au foyer en se servant de la molette de mise au point des jumelles. Il est préférable de boucher l'un des deux objectifs de la jumelle, sinon deux images du Soleil légèrement décalées vont se superposer.

Plus la distance de projection sera grande, plus l'image sera grande aussi, mais elle sera également plus pâle. À vous de trouver le compromis qui donnera l'image la plus satisfaisante, mais une distance de projection de 1 à 2 mètres est généralement adéquate.

Pour plus de stabilité, il est également conseillé d'attacher les jumelles sur un trépied d'appareil-photo. Si la paire de jumelles utilisée ne dispose pas d'un adaptateur spécial à cet effet, on peut la fixer au trépied à l'aide d'élastiques ou de ruban adhésif fort. Évitez les expérimentations de dernière minute : faites quelques essais à l'avance!

Enfin, on peut aussi confectionner un abat-jour en pratiquant deux ouvertures dans un grand carton, de manière à ne laisser passer que les deux objectifs de la paire de jumelles. Ainsi, l'écran se trouvera dans l'ombre, ce qui améliorera le contraste de l'image projetée.

Ne jamais laisser cette installation sans surveillance : personne ne doit regarder dans l'oculaire lorsque l'appareil est pointé vers le Soleil!

Projection avec un instrument astronomique (lunette ou petit télescope)

Une lunette ou un petit télescope permet d'obtenir une image du Soleil plus grande avec une distance de projection beaucoup plus courte qu'avec des jumelles. Il faut d'abord placer un oculaire dans le porte-oculaire de l'instrument : choisissez de préférence un oculaire de faible grossissement. Dans le cas d'une lunette, on peut également insérer le renvoi coudé entre l'oculaire et le porte-oculaire : l'image sera projetée vers le côté de l'appareil. N'oubliez pas de boucher ou de retirer complètement le viseur (chercheur)!

Pour pointer l'instrument vers le Soleil, fiez-vous à la forme de son ombre. Projetez l'image du Soleil sur un simple carton blanc placé à une vingtaine de centimètres de l'oculaire. Faites le foyer à l'aide de la molette de mise au point de la lunette ou du télescope. Pour diminuer la lumière parasite sur l'écran, installez celui-ci au fond d'une boîte : l'image du Soleil sera plus contrastée et s'en trouvera améliorée. Certains instruments astronomiques commerciaux comprennent un écran de projection, relié au corps de la lunette ou du télescope à l'aide d'une tige et d'une bague de fixation : cet accessoire est pratique mais pas essentiel.

Remarque importante : l'ouverture de l'instrument ne doit pas dépasser 5 cm (2") pour éviter de surchauffer l'appareil et d'endommager l'oculaire. Au besoin, diaphragmez l'ouverture de l'instrument, c'est à dire fermez complètement l'ouverture de l'instrument avec un morceau de carton suffisamment grand, percé d'une trou de 4 à 5 cm de diamètre. Les couvercles de certains instruments sont déjà munis d'un trou plus petit fermé par un bouchon, qu'il suffit de retirer pour l'occasion. Assurez-vous que le couvercle ou le carton est attaché solidement et ne se soulèvera pas accidentellement ou à la suite d'un coup de vent : utilisez un ruban adhésif fort.

Ne jamais laisser cette installation sans surveillance : personne ne doit regarder dans l'oculaire lorsque l'appareil est pointé vers le Soleil!

Observation directe avec filtre solaire

Avant d'utiliser un filtre solaire, il faut l'inspecter soigneusement afin de s'assurer qu'il n'est pas endommagé. On portera attention aux déchirures, marques de plis, rayures et égratignures, de même qu'aux perforations, même si elles semblent petites. En cas de doute, il est préférable de ne pas employer le filtre en question.

Instrument d'optique avec filtre (Jumelles, lunette astronomique ou télescope)

Les observations les plus intéressantes et spectaculaires se feront à l'aide d'un instrument d'observation astronomique muni d'un filtre homologué pour l'observation du Soleil. Cette combinaison donnera l'image la plus nette et la plus détaillée, mais une seule personne à la fois pourra regarder dans l'instrument.

Les filtres homologués pour l'observation solaire au télescope sont faits soit d'une pellicule de mylar enduite d'une mince couche d'aluminium, ou encore d'une couche métallique vaporisée sous vide sur une plaque de verre de qualité optique. Les filtres en verre sont habituellement montés dans un anneau d'aluminium qui vient se glisser autour du tube du télescope; on en trouve de plusieurs tailles, selon le diamètre du télescope auquel le filtre est destiné. On peut se procurer les filtres en mylar dans une monture semblable aux filtres en verre, ou encore en grandes feuilles qu'on découpe à la dimension voulue et qu'on attache à l'entrée du télescope ou des jumelles. Ces filtres sont disponibles dans les boutiques spécialisées en matériel d'astronomie.

Le filtre solaire doit toujours être placé à l'entrée de l'instrument, pour atténuer la lumière avant qu'elle y pénètre. Dans le cas des jumelles, les deux objectifs doivent bien sûr être couverts. S'assurer également que le filtre est bien fixé en place et ne se soulèvera pas accidentellement lors d'une bourrasque de vent. (Attention : Certains instruments sont vendus avec un petit filtre solaire qu'on visse à l'oculaire. Ces filtres sont extrêmement dangereux, car ils peuvent éclater sans avertissement sous l'effet de la chaleur concentrée. Il vaut mieux détruire ces filtres!)

N'oubliez pas de boucher ou de retirer complètement le viseur (chercheur)!

Add this

Partager cette page