Menu global

Conservation

Français
Collection scientifique de papillons naturalisés.
Credit: Espace pour la vie (Ekaterina Konioukhova)

L'Insectarium de Montréal œuvre pour la sauvegarde du patrimoine entomologique mondial grâce à la mise en valeur des collections naturalisées et vivantes.

Celles-ci sont constituées d’importantes donations : Georges Brossard, fondateur de l’Insectarium, lui a cédé toute sa collection, le Frère Firmin Laliberté a fait don de 100 000 spécimens, Gilles Deslisle, lépidoptériste, a offert une collection de 1000 ornithoptères. À cela s’ajoutent de nombreuses autres collections d’entomologistes amateurs.

La collection scientifique

La grande diversité des spécimens conservés à l'Insectarium de Montréal constitue un matériel de référence très utile aux identifications entomologiques. Cette collection, comprenant environ 150 000 arthropodes naturalisés, est partiellement informatisée et fait partie de la base de données nationales en sciences naturelles du Réseau canadien d'information du patrimoine (RCIP).

La collection vivante

Depuis l'ouverture de l'Insectarium, la collection vivante a compté environ 300 espèces dont 70 % des insectes et 30 % des arachnides. Le laboratoire d'élevage met sa collection de spécimens vivants à la disposition des institutions de recherche et d'enseignement universitaire, tant au Canada qu'aux États-Unis.

Les collections naturalisées

Les collections naturalisées comprennent la collection scientifique (150 000 spécimens) et la collection d'exposition (20 000 spécimens). Ces 170 000 spécimens appartiennent à la branche des arthropodes et se répartissent ainsi :

  • 97 % d'insectes
  • 2,5 % d'arachnides
  • 0,5 % de myriapodes

La plupart des spécimens sont identifiés et étiquetés par le personnel de l'Insectarium.