Menu global

Carnet horticole et botanique

Conservation des fleurs coupées

Français
Il est préférable de renouveler l'eau des fleurs coupées quotidiennement
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)

Peu importe l'occasion, il est toujours agréable de donner ou de recevoir un bouquet de fleurs coupées. Vous trouverez, dans les lignes qui suivent, quelques petits trucs qui vous aideront à conserver vos fleurs coupées un peu plus longtemps.

Dès la réception des fleurs, il est important de couper la tige de quelques centimètres en biseau. Ainsi, les vaisseaux dans lesquels l'eau circule demeureront ouverts. La fleur pourra alors puiser le maximum d'eau dont elle a besoin. On devrait renouveler cette taille quelques fois par semaine.

L'air qui pénètre dans les vaisseaux empêche l'eau de monter dans la tige. La fleur commence donc à se faner, dû au fait que l'eau ne circule pas comme elle le devrait. Pour éviter ce problème, vous pouvez couper les tiges sous l'eau avec un bon sécateur ou une paire de ciseaux. Ainsi, lors de la coupe, c'est l'eau et non pas l'air qui pénètre dans les vaisseaux à nouveau ouverts.

Si vous achetez vos fleurs, le fleuriste vous remettra probablement un sachet contenant un additif. Cette poudre, dissoute dans l'eau, empêche les maladies de se développer, tout en nourrissant vos fleurs. Il faut également que la partie de la tige qui est immergée sous l'eau soit dépouillée de ses feuilles car elles favorisent l'apparition de maladies. De toute façon, il est préférable de renouveler l'eau quotidiennement car elle se corrompt rapidement.

La fleur privée de ses feuilles, ne peut pas fabriquer ses sucres par la photosynthèse. Par contre, le processus de respiration continue et conséquemment, la plante utilise ses réserves de sucre sans pouvoir les régénérer.

Pour remédier à ce problème, on peut donc, plutôt qu'un additif, leur offrir un peu de sucre dans leur eau. Malheureusement, le sucre contribue à la prolifération des bactéries. Ces dernières pourront être contrôlées par l'ajout d'acide citrique. Saviez-vous que le Seven-up» est une solution contenant du sucre et de l'acide citrique? Une recette simple consiste à faire le mélange suivant : 50 % d'eau et 50 % de « Seven-up » plus quelques gouttes d'eau de Javel.

Il est préférable d'utiliser de l'eau tiède autour de 38-40° C car la plante l'absorbe beaucoup mieux que l'eau glacée qui est plus dense. L'oxygène étant plus soluble en eau froide, il y a plus de risque qu'il ne se forme des bulles d'air dans la tige. Cette dernière est semblable à une paille à boire et c'est pour cette raison qu'il est préférable de la tailler sous l'eau. À chaque jour, on taille les tiges en biseau et on change l'eau du récipient.

Même la profondeur du vase est importante : une tige plus longue dans l'eau lui permettra d'en absorber plus.

Et n'oubliez pas de prendre le temps... d'en respirer le parfum!

 

Texte adapté d'un article d'Édith Bienvenue, Quatre-temps, vol.16, no.4.