Menu global

Conservation et restauration du ginseng à cinq folioles

Français
Feuillage du ginseng d'Amérique (Panax quinquefolius).
Credit: Biodôme de Montréal

Le plan national de rétablissement pour le ginseng à cinq folioles suggère de conserver en priorité 40 populations naturelles de qualité, au Québec et en Ontario. Les travaux de conservation et de restauration du ginseng à cinq folioles se poursuivent depuis 1994 au Biodôme de Montréal. En 2004-2005, 38 cibles de conservation ont été identifiées au Québec et des plans de conservation personnalisés ont été préparés. Depuis, la mise en œuvre de ces plans se poursuit. Il est important de souligner que la moitié des cibles de conservation (17/38) sont orphelines – elles ne font donc pas l’objet de suivi. Il devient urgent d’évaluer la mise en œuvre des plans de conservation avec les acteurs locaux (ONG ou gestionnaires des sites) afin de les ajuster au besoin.

Le projet vise actuellement à :

  1. Augmenter l’effort de conservation pour les cibles orphelines
  2. Offrir une formation sur la conservation et la restauration du ginseng aux ONG locaux et aux gestionnaires des sites clés (incluant un guide de références)
  3. Évaluer la mise en œuvre des plans de conservation 2004-2006
  4. Conduire des inventaires dans 10 cibles prioritaires non revues depuis 2006
  5. Offrir un support scientifique et technique aux ONG impliqués dans le suivi des cibles prioritaires de conservation.

Ces actions contribuent à faire avancer significativement la conservation et la restauration du ginseng sauvage dans son aire de répartition québécoise.

Add this

Partager cette page