Menu global

Insectes et autres arthropodes

Des indicateurs de qualité de l’environnement

Français
Lycaenidae, Québec, Canada.
Credit: Insectarium de Montréal (Gilles Murray)

Les insectes réagissent vivement aux perturbations du milieu découlant, entre autres, de la pollution ou de phénomènes naturels tels que le gel, les inondations ou la sécheresse. C'est pourquoi certaines espèces d’insectes sont utilisées comme indicateurs biologiques. Les espèces bio-indicatrices fournissent des précieuses informations sur la qualité de l’environnement, car un changement plus ou moins brusque du milieu entraîne souvent la prolifération ou le déclin de leurs populations.

Les études récentes sur le déclin de la biodiversité dans le monde font ressortir la destruction des habitats et l’extinction de beaucoup d’espèces. Ce processus est normal et fait partie de l’évolution. Par contre, il augmente de 100 à 1 000 fois plus rapidement que le rythme normal. L’équilibre qui existe entre les êtres vivants et leur milieu naturel est donc bouleversé à un point qui n’avait jamais été atteint auparavant.