Menu global

Dons

Français
Miltonia Morris Chesnut.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Quoique plus rare comme type d'acquisition, les dons peuvent provenir de visiteurs botanistes ou d'experts de passage au Jardin. Lors de visites à l'étranger, il advient aussi que les représentants du pays ou de l'institution hôte remettent en geste d'amitié une ou quelques plantes au personnel du Jardin.

D'autres fois, il s'agit de collectionneurs spécialisés qui se départissent d'une partie de leur collection. Ce fut le cas, par exemple, lors de l'acquisition en 1984 du remarquable ensemble de bonsaïs de monsieur Wu Yee-Sun de Hong Kong. En 2011, le Jardin a également reçu une partie de la précieuse collection d'orchidées malgaches de monsieur Marcel Lecoufle par l'entremise de la Société des orchidophiles de Montréal.

Ces plantes viennent souvent compléter une des collections principales du Jardin botanique.

Les dons de particuliers sont rarement acceptés. De beaux spécimens nous sont souvent offerts, mais dans la majorité des cas ils ne répondent pas aux critères d'acquisition du Jardin botanique qui doit également composer avec un espace de culture de plus en plus restreint. Voici quelques critères régissant l'acquisition de matériel au Jardin :

  • L'identité détaillée de la plante doit être connue (genre, espèce et cultivar s'il y a lieu).
  • La provenance originale de la plante doit être fournie.
  • La plante doit avoir été obtenue en conformité avec les lois et règlements nationaux et internationaux applicables.
  • La plante donnée doit venir compléter une des collections établies du Jardin botanique.
  • La plante doit être saine et exempte de ravageurs.

Tiré de l'article de Denis Barabé et Édith Morin, revue Quatre-Temps, 17(1), pp.55-58.

Add this

Partager cette page