Menu global

Échanges

Français
Graminée ornementale et couleur d'automne au Jardin japonais.
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Les jardins botaniques, arboretums et institutions scientifiques s'échangent parfois des plantes sous forme de boutures ou de greffes. Cependant, l'accès à du matériel végétal se fait principalement via des catalogues de semences, communément appelés « Index seminum ». Ces « Index » sont publiés par la grande majorité des institutions botaniques à travers le monde. Les semences offertes sont issues de plantes cultivées ou sauvages. Les graines prélevées en nature proviennent souvent de la région ou du pays où se situe l'institution échangiste et sont donc représentatives de sa flore locale ou nationale. Elles nous parviennent avec de précieuses données de récolte.

Les Index seminum jouent un rôle fondamental dans le développement de collections botaniques en facilitant l'accès à certaines espèces peu disponibles autrement. La publication de notre propre Index nous permet d'avoir accès à ce vaste réseau international d'échange de semences.

Les semences offertes dans les Index seminum le sont uniquement à des fins éducatives, de conservation ou de recherche et n’ont aucune valeur commerciale. Ces échanges se font entre jardins botaniques, arboretums et institutions scientifiques dans l'esprit de la Convention sur la diversité biologique de Rio (1992), dont le Canada est signataire. Les objectifs principaux de cette convention sont les suivants: la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable des ressources biologiques et le partage juste et équitable des bénéfices issus de ces ressources.

Tiré de l'article de Denis Barabé et Édith Morin, revue Quatre-Temps, 17(1), pp.55-58.

Add this

Partager cette page