Menu global

Golfe du Saint-Laurent

Français
Nourriture à la volée.
Credit: Biodôme de Montréal

La vie de nos eaux froides et salées

Formant une véritable mer intérieure, l'estuaire et le golfe du fleuve Saint-Laurent s'étendent depuis Tadoussac (à la hauteur de la rivière Saguenay) jusqu'à l'océan Atlantique. Les eaux poissonneuses de ce « Saint-Laurent marin » regorgent de plancton, dont viennent se nourrir les baleines.

Occupant une superficie de 1 620 m², et doté d'un bassin contenant 2,5 millions de litres « d'eau de mer » fabriquée sur place, l'écosystème du Biodôme révèle certaines des formes et des couleurs qui se cachent dans ces eaux froides et salées.

Le paysage

Le sentier longe une place sous-marine, d'où l'on observe les centaines de poissons habitant un bassin de 2,5 millions de litres « d'eau de mer »; une plage sablonneuse, fréquentée par des sarcelles; un littoral rocheux balayé par la vague, au fond duquel vivent des invertébrés; et des parois rocheuses escarpées, où nichent des oiseaux marins. Le granite recrée des paysages façonnés par les glaces et des millions de gels et dégels successifs.

Le climat

L'air ambiant du golfe du Saint-Laurent du Biodôme est gardé à une température nettement plus clémente que celle du milieu naturel : en été, 17 °C le jour et 15 °C la nuit; en hiver, 15 °C. L'humidité relative est beaucoup plus élevée en été (60 à 70 %) qu'en hiver (23 à 30 %). L'eau est maintenue à une température (10 °C) et à une salinité (30 parties pour mille, soit 30 grammes de sel par litre d'eau) comparables à celles des eaux de l'estuaire. Son traitement continu comporte une filtration mécanique (filtres à sable) suivie d'une filtration biologique et finalement d'une purification par mise en contact avec de l'ozone.

La végétation

Quoique la végétation soit peu abondante, le genévrier commun et certains conifères parviennent à croître dans les anfractuosités de la roche. L'écosystème compte aussi des plantes caractéristiques des zones de transition entre milieux marin et terrestre.

La faune

Le grand bassin abrite des centaines de poissons représentant environ 20 espèces (morues, bars rayés, flétans, saumons...). Le littoral rocheux est peuplé d'invertébrés aux formes et aux couleurs étonnantes : étoiles de mer, anémones, concombres de mer, bourgots, oursins, crabes... La faune ailée est représentée entre autres par des mouettes, des canards eiders et des sarcelles à ailes vertes.