Menu global

Insectes et autres arthropodes

Éliminer la reine pour détruire la colonie

Français
La reine des fourmis émet différentes phéromones. Certaines modifient le comportement des ouvrières alors que d'autres inhibent leur développement ovarien. C’est ce qui explique que les ouvrières sont stériles.
Credit: Insectarium de Montréal (Claude Pilon)

Toutes les espèces de fourmis vivent en sociétés plus ou moins complexes dont le fonctionnement est contrôlé par une reine. Après l’émergence des premières ouvrières, la reine ne sort plus du nid et passe sa vie à pondre. Mais son rôle ne s’arrête pas là. Elle dirige aussi la colonie en émettant des substances chimiques, ou phéromones, qui dictent les activités et les comportements des ouvrières. Habituellement, tuer la reine permet d’exterminer la colonie.

Pour tuer la reine, il faut trouver le nid!

Généralement, la reine fondatrice vit dans le nid principal où elle pond ses œufs en compagnie d’ouvrières qui accomplissent d’autres tâches.

Il y a toutefois des exceptions :

  • Certaines colonies, comme celles des les fourmis pharaons, comprennent des nids secondaires, appelés nids satellites, où vivent généralement d’autres reines. La formation de ces nids peut être causée par la surpopulation du nid principal, des changements de température ou un manque de vivres pour nourrir la colonie mère.
  • Certaines espèces n’ayant qu’une seule reine produisent aussi des nids satellites. C’est le cas d’une colonie mature de fourmis charpentières qui compte un nid principal et parfois, jusqu'à une dizaine des nids satellites. Chez cette espèce, le nid principal, qui abrite la reine, les œufs et les larves du premier stade, est toujours situé à proximité d'une source d'humidité. Les nids satellites peuvent contenir les larves matures et les nymphes, ainsi que des adultes ailés. En nature, une colonie de fourmis charpentières peut occuper plusieurs arbres, mais un seul d’entre eux abrite la reine et les œufs. Les nids satellites sont reliés au nid principal par des tunnels creusés dans le sol par les ouvrières. Au Québec, la cause la plus fréquente d'infestation aux fourmis charpentières, dans la maison, est la formation d'un nid satellite, sans reine.

Une fois le nid principal localisé :

  • Il faut le détruire ainsi que toutes les fourmis qui l'habitent. Idéalement, on procédera de même avec tous les nids satellites. Consultez la section Prévention et contrôle afin de connaître des moyens efficaces de lutte.
  • Si le nid est situé dans la pelouse ou sous les pavés, la méthode la plus sûre consiste à le détruire à l'aide d'un outil de jardinage. Il faut brasser la terre et la retourner en y ajoutant de l'eau savonneuse (le savon aide à noyer les fourmis). Vous devez répéter cette opération plusieurs fois et pendant plusieurs jours, jusqu'à ce qu’il n’y ait plus d'activité. Les nids sont parfois profonds, assurez-vous de démolir toutes les galeries, incluant celle où vit la reine.
  • Quand les nids sont difficiles d'accès ou impossible à localiser, l’utilisation d’appât à base d’acide borique est recommandée.