Menu global

Foire aux questions

J’ai des fourmis chez moi; vont-elles détruire ma maison en mangeant le bois?

  • Insectarium
Français

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il est « normal » d'observer des fourmis à l'intérieur des habitations au printemps/début été, et ce, de différentes espèces : les éclaireuses cherchent des sources de nourriture à moindre effort et une maison par laquelle elles peuvent entrer (fissures, trous dans les moustiquaires, etc.) est l'endroit idéal. Avec l'avancement de la saison et l'augmentation des sources d’approvisionnement naturel (extérieur), leur incidence diminue.

La meilleure chose à faire (plus facile à dire qu'à faire d'ailleurs...) est de boucher les entrées (fissures dans la fondation, moustiquaires troués, jour dans les cadres de fenêtre/portes, etc.).

L'indice auquel il faut se fier pour savoir si les fourmis sont installées dans notre maison est leur présence (lire activité) en hiver et la présence d’individus ailés; les reproducteurs.

Ceci dit, il est important de vous assurer que les fourmis qui vous importunent sont bien de fourmis charpentières; notre faune entomologique compte plus de 100 espèces de fourmis, dont seulement cinq espèces de « charpentières ». Les fourmis charpentières ne peuvent s'installer dans du bois sain (exempt d'humidité) qui n'a pas subi d'intempéries. Les fourmis de ce genre (Camponotus) sont souvent (malgré leur réputation) symptomatiques d'un problème d'humidité plutôt que le véritable « problème »...

Peu importe l’espèce qui nous importune, il est indispensable, pour enrayer le problème, de détruire la reine. Finalement, il est important, si vous décidez de faire appel à un exterminateur, de vous assurer, au minimum, que ce dernier est membre de l'Association québécoise dela Gestionparasitaire (AQGP).

Pour en apprendre davantage sur les fourmis consultez la section Insectes et autres arthropodes.

Add this

Partager cette page