Menu global

Frédéric Pitre

Français
Frédéric Pitre
Crédit photo : Frédéric Pitre
  • Botaniste, Jardin botanique de Montréal
  • Responsable de la bibliothèque du Jardin botanique de Montréal
  • Professeur associé, Département de sciences biologiques, Université de Montréal

Domaines des recherche et d'expertise

  • Relations sol-plantes
  • Physiologie moléculaire des plantes
  • Biologie des arbres
  • Phytoremédiation

A propos de mon travail… 

Chercheur au Jardin botanique depuis 2012, ma spécialité est celle de la biologie moléculaire végétale. L’objectif de mes recherches est de comprendre les mécanismes physiologiques et métaboliques qui permettent aux plantes de résister à des stress environnementaux. Pour cela, j’utilise des espèces d’arbres comme les saules ou les peupliers. Je les fais surtout pousser dans des sols contaminés pour faire de la phytoremédiation (dépollution des sols par les plantes). Exposés à une situation de stress, les végétaux induisent des mécanismes de défense ou de tolérance, mais aussi de dégradation ou de détoxification vis-à-vis des contaminants…C’est ce qui m’intéresse ! Pour identifier et comprendre ces mécanismes j’étudie les gènes exprimés par la plante lors de la contamination. Je cherche aussi à savoir quelles sont les molécules qui ont changé ou si les fonctions vitales de la plante (respiration, photosynthèse…) sont affectées. J’aimerais améliorer les propriétés de décontamination des plantes et leur usage pour des applications environnementales.

Un autre volet de mon travail est celui de la production de biocarburant et de bioproduits. J’essaie de repérer les composés induits chez les plantes en réponse à des stress qui pourraient être utilisés dans un but commercial (bioéthanol, applications pharmaceutiques ou industrielles…).

Pourquoi j’aime la recherche…

Particulièrement curieux, essayer de comprendre le monde qui nous entoure a toujours été un de mes objectifs de vie. Je le fais en faisant de la recherche, mais aussi en voyageant car c’est une de mes passions. Exercer mon métier est un privilège unique car il me donne les moyens de poser des questions et d’y répondre. C’est l’assouvissement de la curiosité ! J’ai toujours été fasciné par les plantes, et pouvoir proposer des solutions alternatives en réhabilitation environnementale est très stimulant. À l’avenir, j’aimerais que l’application de ces solutions prenne une plus grande ampleur.

Add this

Partager cette page